Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Création de l'Association des Hôtels et Restaurants de la Méditerranée


La toute nouvelle Association des Hôtels et Restaurants de la Méditerranée (MHRA) a pour ambition de représenter les 100 000 hôtels et 1 million de restaurants de la région, pour s'inscrire dans une stratégie touristique globale, afin de mieux promouvoir la « destination Méditerranée ». Ghassa Aïdi est le fondateur et président de cette nouvelle association.


            Partager Partager

MHRA veut être une référence dans le secteur hôtelier et touristique (photo F. Matéo)
MHRA veut être une référence dans le secteur hôtelier et touristique (photo F. Matéo)
ESPAGNE / MEDITERRANEE. La neuvième semaine des leaders économiques de Méditerranée de Barcelone a donné naissance cette année à une nouvelle entité qui veut s'imposer comme référence dans le secteur hôtelier et touristique : l'Association des Hôtels et Restaurants de la Méditerranée (MHRA) a en effet célébré sa première assemblée générale le 26 novembre 2015 dans la capitale catalane, dans le cadre du rendez-vous annuel organisé par l'Association des Chambres de Commerce de la Méditerranée (ASCAME).

Ce regroupement de professionnels de l'hôtellerie et la restauration de vingt-quatre pays du bassin méditerranéen se justifie d'abord par le potentiel d'une région qui regroupe 20% des capacités d’hébergement du globe. En introduction au débat organisé sur ce thème à Barcelone, le coordinateur de l'ASCAME Anwar Zibaoui a également rappelé que le tourisme représente la première industrie en Méditerranée, où se concentrent chaque année 40 % des voyageurs, même si la région ne génère que 30 % du chiffre d’affaires mondial de ce secteur d'activité.

Un secteur évidemment directement impacté par les problèmes de sécurité. « La Tunisie a ainsi perdu 40 % de touristes depuis l’attentat du Bardo, soit deux millions de nuitées en moins », a déploré Ghassa Aidi, fondateur et président de la MHRA : « Mais vous pouvez être certains que le besoin de voyager persistera toujours et que le tourisme ne mourra jamais en Méditerranée. »

« Le tourisme est un secteur résilient »

Ghassa Aidi, fondateur et président de la MHRA (photo F. Matéo)
Ghassa Aidi, fondateur et président de la MHRA (photo F. Matéo)

Lire aussi notre dossier spécial  MedaWeek2015

« Le tourisme est un secteur résilient, et nous en avons eu la preuve en Égypte », confirme Hala El Khatib, Secrétaire générale de MHRA dans un pays plusieurs fois frappé par le terrorisme depuis les attentats de Louxor, en 1997, et jusqu'à il y a quelques semaines encore avec l'attaque contre un avion russe dans le désert du Sinaï. « Le nombre de touristes a chuté d'un tiers depuis cinq ans, alors que nous avions 15 millions de visiteurs en 2010, ce qui nous plaçait à la huitième place au classement mondial des destinations, mais nous n'avons jamais perdu espoir », affirme Hala El Khatib.

Ayant exercé une partie de sa carrière au sein du groupe Accor, la représentante égyptienne de MHRA sait bien toute la place que peuvent prendre les professionnels de l'hôtellerie dans cette industrie du tourisme qui reste, malgré les tragédies, un moteur de l'économie méditerranéenne. Pour ne prendre que les exemples de l’Égypte, de l’Espagne et de la Grèce, le tourisme représente respectivement 12,8 %, 15,2 % et 16,7 % du PIB national (en considérant les retombées directes et indirectes de cette industrie). Dans un contexte de croissance globale de l’activité touristique, dont le taux de progression a atteint 4,4 % en 2014 au niveau mondial. 

Accompagner les mutations du secteur

100.000 hôtels et 1 million de restaurants en Méditerranée (photo F. Matéo)
100.000 hôtels et 1 million de restaurants en Méditerranée (photo F. Matéo)
La création de cette association MHRA est justement une façon pour les hôteliers de s'inscrire dans une stratégie touristique globale, pour promouvoir une « destination Méditerranée » en fédérant au moins une partie des 100 000 hôtels et 1 million de restaurants d'une région qui, entre autres innombrables atouts, cumule 46 000 kilomètres de côtes. À travers par exemple une rationalisation des implantations qui corresponde davantage aux attentes de la clientèle ; « Sur les 100 000 chambres dont nous disposons en Égypte, 8 000 seulement sont situées sur le littoral, qui est pourtant le principal point d'accès des touristes vers les Pyramides de Gizeh », commente ainsi Hala El Khatib.

Le président Ghassa Aidi veut aussi pouvoir faire du lobbying avec la MHRA, pour réduire la pression fiscale sur les établissements hôteliers, dont le taux de TVA peut atteindre 25 % dans certains pays, en prônant un allègement et une harmonisation des taxes en Méditerranée.
MHRA veut par ailleurs accompagner les hôteliers méditerranéens pour qu'ils s'adaptent aux grandes évolutions du secteur, notamment la nouvelle concurrence des logements alternatifs (dont Airbnb et sa nouvelle plate-forme dédiée au tourisme d'affaires).

« Développement équilibré »

Concilier l'activité hôtelière avec le « tourisme durable » en Méditerranée (photo Artiem Hotels)
Concilier l'activité hôtelière avec le « tourisme durable » en Méditerranée (photo Artiem Hotels)
La prise en compte des critères écologiques dans la gestion des établissements est également nécessaire pour coïncider avec un « tourisme durable » toujours croissant en Méditerranée. « Nous avons fait la preuve de la rentabilité de ce type de modèle hôtelier, basé sur des règles strictes de respect de l'environnement et le développement du bien-être de la population autochtone, à commencer par les fournisseurs et producteurs locaux, qui peuvent ainsi profiter de l’activité touristique », explique Francesc Pons Sintes, directeur financier du groupe espagnol Artiem Hotels, basé à Malaga : «  Nous avons commencé sous la pression des tours opérateurs allemands, et notre caution environnementale est désormais devenue l'un des meilleurs atouts auprès de nos clients ; c'est donc une stratégie rentable… parole de directeur financier ! ».

Cette logique participe d'un « développement équilibré » du tourisme, ajoute Georgios Drakopoulos au nom du Secrétariat général à l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) : « C'est un secteur qui favorise à la fois l'emploi, surtout l'emploi des jeunes et des femmes, tout en participant à l’innovation, à travers notamment le recours de plus en plus fréquent aux nouvelles technologies. » deux facteurs qui sont évidement d’excellents vecteurs de croissance et d'intégration pour l'économie en Méditerranée.  


Lundi 30 Novembre 2015

Lu 1257 fois




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Juin 2019 - 12:04 Virtuo franchit les Pyrénées


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.

Publireportage


Le climatiseur mobile, le bien-être à portée de main


Publireportage
Publireportage Castorama




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Concentration industrielle en Europe : une nécessité autant qu'une opportunité pour la Défense

Frédéric Dubois, ingénieur, diplômé en relations internationales (en disponibilité de la fonction publique)
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.