Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Crash d'un Airbus de Germanwings près de Barcelonnette



            Partager Partager

L'Airbus de Germanwings réalisait une liaison entre Barcelone et Düsseldorf (photo Germanwings)
L'Airbus de Germanwings réalisait une liaison entre Barcelone et Düsseldorf (photo Germanwings)
FRANCE. Un Airbus A 320 de la compagnie Germanwings (filiale à 100% de Lufthansa) s'est écrasé mardi 24 mars 2015 vers 10h40 dans le massif des "Trois évêchés" (massif de l'Estrop) près de Prads-Haute-Bélone à Meolans-Revels, entre Digne-les-Bains et Barcelonnette, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Sa carcasse située à 1 500 m d'altitude se trouve difficilement accessible, la pente étant très abrupte et les montagnes encore enneigées. D'autant plus que la météo devrait se dégrader dans les prochaines heures avec des averses de neige et un vent fort.

L'appareil (vol 4U9525) effectuait une liaison entre Barcelone (départ 10h01) et Düsseldorf (où il devait arriver à 11h55). Selon la compagnie aérienne, il transportait 144 passagers et six membres d'équipage.
L'avion a disparu des écrans radars à 10h53 alors qu'il volait à 6 800 pieds (2 072 mètres). Selon la Direction générale de l'aviation civile (DGAC), il n'y aurait pas eu d'appel de détresse du pilote comme annoncé précédemment. La chute de l'avion aurait duré huit minutes selon le patron de la compagnie aérienne.

L'information a été confirmée tardivement sur le site internet de la compagnie aérienne. Germanwings dit ignorer s'il existe des survivants. Selon François Hollande, président français, il n'y aurait aucun survivant.
Quarante cinq Espagnols se trouvaient à bord, ainsi que soixante sept Allemands (dont seize élèves de Haltern et leurs deux professeurs revenant d'un voyage scolaire en Espagne). Il pourrait y avoir d'autres nationalités. Deux bébés étaient présents dans l'avion selon le Pdg de Germanwings.

L'avion avait vingt quatre ans et était l'un des plus vieux Airbus de la flotte Germanwings dont les Airbus ont une moyenne d'âge de neuf ans. Il volait, jusqu'à 2014, sous les couleurs de Lufthansa. Son dernier check up date de quelques jours. Et une révision générale s'était déroulé durant l'été 2013.

La boîte noire a été retrouvée en fin d'après-midi. Elle permettra de mieux comprendre les causes de l'accident alors qu'actuellement plusieurs scénarios restent envisagés : acte terroriste, erreur de pilotage ou incident technique. L'hypothèse d'une collision avec un autre appareil a été écartée.

Le roi Felipe VI annule sa visite en France

L'appareil volait à 6 800 pieds lorsque le radar a perdu sa trace (photo flightradar24)
L'appareil volait à 6 800 pieds lorsque le radar a perdu sa trace (photo flightradar24)
Airbus a ouvert une cellule de crise à Toulouse. Une cellule interministérielle de crise a également été mise en place au ministère français de l'Intérieur. La compagnie aérienne a mis en place un numéro vert : 0800 11 33 55 77 depuis l'Allemagne, 902 400 012 depuis l'Espagne et 0800 00 97 85 depuis la France.

Cet accident arrive alors que Felipe VI, roi d'Espagne et son épouse se trouvent en voyage officiel à Paris. Intervenant sur le perron de l'Élysée, le monarque a indiqué qu'il annulait sa visite d'Etat.

Le dernier crash d'un A320 en France datait de janvier 1992 avec l'accident sur le mont Sainte-Odile (Vosges) et un bilan de 87 morts. Le dernier crash aérien d'un avion de ligne sur le territoire français remonte lui à juillet 2000 avec la perte de contrôle d'un Concorde qui venait de décoller de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle (203 morts).


Mardi 24 Mars 2015

Lu 2079 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.