Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Coup d’accélérateur au corridor de fret ferroviaire Nord-Sud


Rédigé par Nathalie Bureau du Colombier, le Vendredi 12 Juin 2009 - Lu 2446 fois

Une étape a été franchie le 11 juin 2009 dans le développement du corridor de fret ferroviaire Nord-Sud avec la signature d’une lettre d’intention définissant les objectifs de l’axe "Stockholm – Copenhague – Hambourg –Munich – Innsbruck – Vérone – Naples". Première étape importante vers l'établissement d'un corridor ERTMS.


EUROPE. Les ministres des transports de Suède, du Danemark, d'Allemagne, d'Autriche et d'Italie ont signé  le 11 juin en présence du Vice-président de la Commission européenne, Commissaire aux Transports, Antonio Tajani, une lettre d'intention définissant des objectifs à long terme pour le développement du corridor ferroviaire "Stockholm – Copenhague – Hambourg –Munich – Innsbruck – Vérone – Naples » déployé dans le cadre de (European Rail Traffic Management System).


"La mise en place de ce corridor fret transeuropéen contribuera à promouvoir le rail comme un mode de transport attractif à moyenne et longue distance. La signature de cette lettre d'intention reflète un engagement commun pour travailler à la compétitivité ferroviaire à long terme à travers l'Europe. Il implique en outre des projets européens d'infrastructure de première importance tel que, notamment, le futur tunnel de base du Brenner. Le déploiement de l'ERTMS va permettre d'accélérer de façon significative le développement de cet axe," a commenté le vice-président, Antonio Tajani, juste après la cérémonie.

 


Remplacer 20 systèmes de contrôle

L'ERTMS vise à remplacer plus de 20 systèmes de contrôle du trafic ferroviaire en Europe. (Photo NBC)
L'ERTMS vise à remplacer plus de 20 systèmes de contrôle du trafic ferroviaire en Europe. (Photo NBC)

Le corridor de fret ferroviaire "Stockholm – Copenhague – Hambourg – Munich – Innsbruck - Vérone – Naples", également appelé "Corridor B", a été dessiné en 2006 en même temps que cinq autre corridors, comme un axe prioritaire pour le déploiement de l'ERTMS dans le domaine du rail conventionnel.

L'ERTMS vise à remplacer plus de 20 systèmes de contrôle du trafic ferroviaire en Europe, représentant autant de barrières au trafic ferroviaire international. Aujourd'hui, environ 2000 km de voies sont équipées de l'ERTMS en Europe. Les corridors de fret ferroviaire, dont le corridor B, devraient être équipés d'ici à 2020 au plus tard. Les principaux hubs et terminaux devraient être également reliés aux corridors à cette date.

Les cinq autres corridors sont le Corridor A "Rotterdam – Duisburg – Bâle – Gênes", le Corridor C "Anvers – Luxembourg - Bâle/Lyon", le Corridor D "Valence – Lyon – Milan – Ljubljana - Budapest", le Corridor E "Dresde – Prague – Budapest/Vienne - Constanta" et le Corridor F "Aix la Chapelle – Cracovie/Varsovie - Terespol".
















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info