Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Corsica Ferries accroît encore sa capacité sur la Corse et développe le fret autour de l’Italie


Rédigé par Gérard Tur, le Mercredi 22 Avril 2009 - Lu 4424 fois

Corsica Ferries n'en finit pas d'accroître sa flotte et propose une capacité totale de 7 millions de places sur la Corse en 2009. Une façon aussi de se développer sur le fret, une nouvelle stratégie qui l’a conduit à racheter la compagnie italienne Stradeblu et à lancer cette semaine un nouveau service roro sur la Sardaigne.


Après le rachat de Stradeblu, le groupe Lota Maritime ouvre une nouvelle liaison fret sur la Sardaigne (photo CF)
Après le rachat de Stradeblu, le groupe Lota Maritime ouvre une nouvelle liaison fret sur la Sardaigne (photo CF)
FRANCE / ITALIE. Avec l'inauguration cette semaine d'un quatrième navire entre Toulon et la Corse, Corsica Ferries (groupe Lota Maritime) achève son programme de développement de la desserte de la Corse au départ du Var.

"Le Mega Express Five nous permet d’optimiser la desserte avec deux départs de nuit et deux départs de jour", remarque Pierre Mattei, le directeur général de la compagnie basée à Bastia en Corse et qui totalise désormais 14 navires battant tous pavillon italien.

Achetée au Japon en 2006, la nouvelle unité présentée le 21 avril 2009 à Toulon sort de plus de deux ans de travaux, réalisés aux chantiers Palumbo en Sicile, puis à Gênes. Elle représente un investissement de 75 M€ pour une capacité de 2.000 passagers et 600 véhicules.

Fin 2008, Corsica Ferries avait déjà mis un autre car ferry en service, le Mega Smeralda (60 M€), ce qui lui permet de proposer une capacité totale de 7 millions de places entre la Corse et le continent cette année. Au total, en 2008, la compagnie a transporté 2.482.000 passagers sur la Corse, soit 60% de parts de marché et une hausse de trafic de 5,6%.

Le chiffre d’affaires est passé de 186,5 à 200 M€.

Rachat de Stradeblu

Mais la stratégie du groupe ne s’arrête pas au transport de passagers. L’objectif est désormais de mettre l’accent sur le fret, dont les perspectives de croissance sont considérées comme encore très importantes.

Le rachat par Lozali (société holding de Lota Maritime) de la compagnie italienne Stradeblu en octobre 2008 s’inscrit dans ce cadre. Stradeblu, qui réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de 25 M€, dispose de trois navires roro, dédiés jusqu’à présent au trafic entre le port de Savone au nord de l’Italie (géré par Corsica Ferries) et la Sicile.

Depuis cette semaine, Stradeblu dessert aussi Olbia en Sardaigne, toujours au départ de Savone, avec trois liaisons hebdomadaires. Et sur la Corse, les navires jaunes de Corsica Ferries assurent désormais un peu moins de 20% du trafic fret total. "Nous voulons nous renforcer sur ces marchés que nous connaissons bien : la Corse, la Sardaigne et l’Italie. Notre métier n’est pas d’aller ailleurs", assure Pierre Mattei.




   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info