Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Contrat algéro-espagnol pour le dessalement d’eau de mer près d’Alger


Les fonds publics algériens sont très présents dans la construction des 13 usines de dessalement d’eau de mer dont est en train de se doter le pays. Les entreprises espagnoles également. Trois d’entre elles étaient en compétition pour l’unité de Ténès (Chlef)


            Partager Partager

291 M$ seront investis dans l'usine de déssalement de Tenès.
291 M$ seront investis dans l'usine de déssalement de Tenès.
ESPAGNE/ALGERIE. L’entreprise sévillane Befesa Agua a signé le 18 novembre un accord avec l’Algeria Energy Company (AEC) pour la construction d’une usine de dessalement d'eau de mer à Ténès, à 150 km à l'ouest d'Alger. Plus de 291 M$ seront investis dans l’installation d’une capacité quotidienne de 200.000 m3 qui assurera, d’ici deux ans, l'approvisionnement en eau potable de toute la région de Chlef.

Retenu comme le moins disant à l’issue d’un appel d’offres, le groupe espagnol avait proposé 0,5885 $ le m3, contre le singapourien Hyflux (0,6277 $), un autre espagnol, Inima Aqualia (0,6649 $), un troisième espagnol, Acciona Agua (0,7596 $) et le groupement américano-égyptien GE Water - Orascom (0,8118 $).

Les banques algériennes sont les premières impliquées

Pour ce projet, Befesa Agua, filiale du groupe espagnol Abengoa  (solutions innovantes dans le développement durable) et AEC, filiale du groupe algérien public des hydrocarbures, créent une société mixte dans laquelle le Sevillan détiendra la majorité avec 51% des parts.

Le PDG de l'AEC, Sari Amanellah, a précisé que le projet serait financé, entre 70 et 80%, par un groupe de banques publiques algériennes avec comme chef de file le Crédit populaire d'Algérie (CPA). Un tel montage n’a rien d’exceptionnel.

Sur 13 projets de dessalement d’eau de mer, 12 ont été ou seront financés par les banques publiques algériennes. La situation du pays continue de rendre difficile un financement international et la volonté existe de ne pas aggraver l’endettement du pays au niveau international.

Un succès de plus

Pour Befesa Agua, il s’agit d’un nouveau succès après une série de contrats emportés sur des réseaux d’eau en Catalogne pour un total avoisinant les 30 M€.Il vient également de prendre le contrôle de la NRS Consulting Engineers qui lui ouvre le marché nord-américain.

Aujourd’hui, Sur les trois premiers trimestre, son chiffre d’affaires aurait progressé de 15,9% avec 630,3 M€ réalisés pour la plus grosse part dans le recyclage des déchets industriels.

Robert Villena
Jeudi 20 Novembre 2008

Lu 5390 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.