Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Consolidation des banques algériennes en 2011 et croissance des crédits



            Partager Partager

Mohamed Laksasi se félicite de la bonne santé des banques algériennes (photo DR)
Mohamed Laksasi se félicite de la bonne santé des banques algériennes (photo DR)
ALGÉRIE. Les banques opérant en Algérie ont consolidé leurs indicateurs de solidité financière au cours des neuf premiers mois de 2011, a déclaré le 3 janvier 2012, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci. Elles ont également poursuivi leurs efforts en matière de provisionnement.

"Le ratio de solvabilité des banques reste appréciable à près de 20% à septembre 2011, pendant que les deux ratios de liquidité demeurent élevés comme à fin 2010", a indiqué Mohamed Laksaci, cité par l’APS.

Le niveau des créances non performantes déclarées par les banques est en baisse passant de 19,05% du total des crédits distribués à fin 2010 à 16,08% à fin septembre 2011.
 
"Cette amélioration est due à l’effet conjugué de la baisse du niveau des créances non performantes et de la hausse de l’encours des crédits distribués", selon le gouverneur de la Banque d’Algérie.

Par ailleurs, une réglementation en matière d’identification, de mesure, de gestion et de contrôle du risque de liquidité a été édictée par le Conseil de la monnaie et du crédit en mai 2011.

Le règlement institue un coefficient de liquidité minimum que les banques et les établissements financiers doivent respecter à tout moment.

Hausse des crédits à l'économie

Les crédits à l'économie ont enregistré une forte croissance et concernent aussi bien les banques publiques (15, 84%) que privées (21%).
 
"Les crédits à l'économie y compris les rachats de crédits non performants par le Trésor progressent à un rythme bien élevé, à 16,52%, contribuant significativement à la création monétaire", a souligné Mohamed Laksasi.
            
"Une forte hausse des crédits au secteur public, 27,27%, s'est accompagnée d'une hausse modérée des crédits aux ménages, 5,63%, et des crédits aux entreprises privées, 10,78%. Néanmoins, les crédits immobiliers aux ménages se sont accrus de 16,38% et ont atteint 74% du total des crédits aux ménages", a-t-il ajouté.
 
La part des crédits à court terme est en baisse au profit des crédits à moyen et long termes, soit 61,1% à fin septembre 2011 contre 59,89% à fin décembre 2010.

A. Belkessam, à ALGER

Jeudi 5 Janvier 2012

Lu 2533 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE











À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.