Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Conforama plie boutique(s) en Italie


Conforama vient d'annoncer la fermeture d'un quart de ses magasins de l'autre côté des Alpes. En cause: le marasme économique et la saturation du marché italien de l'ameublement. Cette restructuration s'accompagne d'une fusion des filiales portugaise et espagnoles de l'enseigne du groupe PPR.


            Partager Partager

Conforama va fermer 4 magasins en Italie dont celui de Naples inauguré en 2007 (photo D.R.)
Conforama va fermer 4 magasins en Italie dont celui de Naples inauguré en 2007 (photo D.R.)
ITALIE/ESPAGNE. L’ouverture dominicale, planche de salut des commerces ?

Dans l’Hexagone, le projet divise. Au point d’accoucher d’un projet de loi truffé de presque autant de dérogations qu’il y a de dimanches dans une année.

En Italie, le sésame dominical s’applique depuis des lustres au commerce non alimentaire. Avec un succès tout relatif. Malgré l’autorisation d’ouverture le jour du seigneur, le groupe français d'ameublement Conforama a ainsi annoncé le 17 décembre 2008 la fermeture d’un quart de ses magasins de l’autre côté des Alpes.

D’ici la fin de l’année, quatre des 19 points de vente transalpins qu’exploite la filiale du groupe PPR baisseront définitivement le rideau, laissant sur le carreau 430 de ses 2.200 salariés.

Selon l’enseigne, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 500 M€, l’an dernier en Italie, ces opérations sont le résultat de "la crise économique qui a pris une nouvelle dimension au cours des derniers mois".

Marché saturé ?

"Les fermetures concernent les magasins d'Ancône, Naples, Pescara et Pordenone, qui ne permettent pas aujourd'hui d'envisager une croissance rentable sur le long terme", a expliqué, avec un art certain de l’euphémisme, l’enseigne française.

De l’autre côté des Alpes, cette annonce laisse perplexe. Avec un chiffre d’affaires estimé de 19 Mds€, le marché du meuble dans la botte est en effet nettement plus élevé que dans l’Hexagone où il plafonne autour de 12 Mds€.

Ce différentiel a d’ailleurs incité Ikea, le rival suédois, à multiplier les ouvertures au cours de ces derniers mois. Cette offensive de l’enseigne scandinave aurait contribué à saturer un marché en perte de vitesse.

Les tenants de cette analyse notent que deux des 15 magasins Ikea transalpins sont installés à Ancône et Naples, dans la même zone de chalandise que les Conforama condamnés...

Entre stupeur et fatalisme

L'enseigne Emmezeta,  filiale transalpine de Conforama (photo D.R.)
L'enseigne Emmezeta, filiale transalpine de Conforama (photo D.R.)
Le cas napolitain est particulièrement cruel pour l’enseigne française: le point de vente (4.800 m2) qu’elle a décidé de fermer avait été inauguré en... novembre 2007, soit il y a peine plus d’un an.

A Ancône, grand port de la côte Adriatique, la pilule est tout aussi amère. Conforama baisse le rideau d’un magasin qu’elle avait entièrement rénové l’an dernier, après un changement d’enseigne (le point de vente était exploité depuis 20 ans sous l’enseigne Emmezeta, passée dans le giron de la filiale de PPR en 2002).

A Pordenone, dans le nord est du pays, on est plus fataliste. Dans cette opulente cité proche de Venise, on observe, désolé, que cette fermeture n’est que l’épilogue d’une crise annoncée, Conforama ayant eu recours à du chômage partiel depuis le 1er février, à cause de la "contraction" du marché local.

Une filiale unique dans la péninsule ibérique

L’Italie n’est pas la seule victime du marasme économique.

En marge de son plan de restructuration transalpin, Conforama a annoncé une réorganisation de ses filiales dans la péninsule ibérique (Espagne et Portugal) pour affronter "un marché devenu brutalement très tendu" aux dires de Thierry Guibert, pdg de l’enseigne. Elles vont être fusionnées dans une structure commune placée sous la direction de Tonino Pereira, l’actuel directeur général des activités de l’enseigne au Portugal.

Ce plan devrait entraîner la suppression de 30 emplois aux sièges des deux entités. Il épargne, en revanche, pour l’instant les 21 magasins qu’exploite Conforama dans les deux pays.

En 2007, Conforama a réalisé un chiffre d’affaires de 3,31 Mds€ et employait 15.400 salariés.

Mardi 23 Décembre 2008

Lu 5884 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Pour des modèles économiques innovants et soucieux du développement durable

Abdelmajid Iraqui, vice-président CGEM Rabat-Salé-Kénitra
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.