Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Compin achète son concurrent Fainsa


Rédigé le Lundi 19 Janvier 2015 à 16:08 | Lu 8501 commentaire(s)


Une même spécialité (photo Fainsa)
Une même spécialité (photo Fainsa)
FRANCE / ESPAGNE. L'entreprise française Compin, spécialisée dans la fabrication de sièges pour trains et autobus, achète la société espagnole Fainsa, sa concurrente directe sur ce segment, dont le principal site de production espagnol est implanté à Martorelles, en Catalogne. L'entreprise familiale catalane fondée en 1935 par Aleix Singla Vila (père de l'actuel président) est devenue au fil des décennies une société internationale, présente notamment en Chine (Xiamen) et en Inde (Bangalore), où Fainsa est associée avec le constructeur automobile Tata.

Le fabricant espagnol compte parmi ses clients tous les grands équipementiers du secteur ferroviaire, parmi lesquels Talgo ou Siemens. Le développement de Fainsa est d'ailleurs très proche de celui de la société Compin, créée en 1902.

Les deux entreprises sont nées à partir de la même activité : la fabrication de sièges de trains. Toutes deux ont élargi leurs compétences pour devenir des fournisseurs de référence, non seulement dans le secteur ferroviaire, mais au-delà dans les autres modes de transports publics.

Basée à Evreux, la société française a grossi plus vite que son homologue espagnole. Elle affiche aujourd’hui un chiffre d'affaires avoisinant les 60 M€, et regroupe 400 employés, dont plus de la moitié en France.
 
Le montant du rachat n'a pas été communiqué, mais il est à rapprocher des 28 M€ de chiffre d'affaires réalisés par Fainsa en 2013, pour un résultat de 849 000 €. Selon le premier communiqué des dirigeants espagnols, les 150 emplois de Fainsa devraient être maintenus en Espagne à la faveur de cette « situation financière très stable ».