Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Clap de fin pour Aigle Azur


Rédigé par Gérard Tur le Vendredi 6 Septembre 2019 | Lu 1432 commentaire(s)


Les avions Aigle Azur ont peut-être fini de voler. Photo Aigle Azur.
Les avions Aigle Azur ont peut-être fini de voler. Photo Aigle Azur.
FRANCE. Après avoir supprimé ses vols sur certaines destinations, l'administrateur judiciaire chargé de gérer Aigle Azur a finalement décidé jeudi soir (5 septembre) de suspendre la totalité des vols, laissant sur le carreau des milliers de passagers qui ne seront pas dédommagés. Dans un communiqué, la compagnie précise que " en lien avec les autorités françaises de l’aviation civile et des organes de la procédure de redressement judiciaire, Aigle Azur, en grande difficulté économique, se voit malheureusement dans l’obligation d’annuler tous ses vols à compter de samedi 7 septembre inclus. En effet la situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d'assurer les vols au-delà du 6 septembre au soir. A compter du 7 septembre 2019, quel que soit l’aéroport de départ, les vols Aigle Azur sont annulés".

La compagnie aérienne française placée en redressement judiciaire réalise plus de 50% de son activité avec l'Algérie. C'est donc dans ce pays que la situation est la plus critique. L’État français pourrait intervenir pour rapatrier ses ressortissants.

Dans une lettre adressée aux salariés, la direction estime que tout n'est pas perdu et que « la recherche de repreneurs se poursuit activement. Elle continue durant l’arrêt des vols ». Mais le compte a rebours avance vite. Les candidats n'ont que jusqu'à lundi 9 septembre à midi pour se faire connaître.

Avec 1 150 employés et 11 avions, Aigle Azur a généré en 2018 un chiffre d’affaires de 315 M€. Ses pertes s'élèveraient à 40 M€.










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook