Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Ceuta et Melilla : bastions d'une Europe « forteresse assiégée »



            Partager Partager

La frontière grillagée à Ceuta (photo CEAR)
La frontière grillagée à Ceuta (photo CEAR)
ESPAGNE. Les deux enclaves espagnoles au Maroc, Ceuta et Melilla, se sont transformées ces dernières semaines en « camps retranchés » face à l’afflux d'immigrés subsahariens qui tentent désespérément d'atteindre le sol européen. Le phénomène n'est malheureusement pas nouveau, mais la tension monte sensiblement.

Le 6 février 2014, quinze personnes se sont noyées en tentant de toucher le territoire espagnol sur la plage de Tarajal, à Ceuta. Les garde-frontières espagnols ont été mis en cause par diverses ONG locales dans ce drame, pour avoir tiré dans l'eau des balles en caoutchouc (de type « flash-ball ») afin d'effrayer les immigrés clandestins et de les empêcher ainsi d'atteindre la côte. La Commissaire européenne aux Affaires intérieures, Anna Cecilia Malmström, a également directement accusé la police espagnole en établissant une possible « relation entre les tirs de balles en caoutchouc et la panique qui a provoqué la tragédie. »

Selon l'association humanitaire CEAR (Commission Espagnole d'Aide aux Réfugiés), les forces de l'ordre espagnoles auraient par ailleurs immédiatement renvoyé en territoire marocain vingt-trois immigrés qui avaient réussi à atteindre la plage de Ceuta, le 6 février 2014. Un acte illégal dont témoigneraient les images captées par les caméras de surveillance.

Face aux accusations, le ministre espagnol de l'intérieur, Jorge Fernandez Diaz, a d'abord répondu par une indignation outragée visant à défendre la « Guardia Civil ». Avant de reconnaître cette semaine l'usage inapproprié des balles en caoutchouc dans ce genre de situation. Le ministre a aussi annoncé un plan de renforcement des frontières, déjà « défendues » par des kilomètres de clôtures grillagées surmontées de lames de rasoir. En perspective : davantage d'écorchures et de lambeaux de chair qui appelleront davantage de barrières...

L'attitude du gouvernement espagnol et l'inaction de l'Union européenne confirment une réalité : Ceuta et Melilla sont en première ligne d'une Europe qui mène une politique de forteresse assiégée.

En attendant, le centre de rétention de Mélilla, conçu pour accueillir 472 personnes, héberge déjà plus de 1 300 immigrés. En attendant, les milliers de migrants subsahariens continuent de se concentrer sur les terrains-vagues marocains aux abords de Ceuta. En attendant le prochain drame.


Mardi 11 Mars 2014

Lu 2445 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 12:05 L'Espagne augmente son salaire minimum de 22%


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle

Israël : Existe-t-il une alternative politique à Benyamin Netanyahou ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss