Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Ces nouvelles start-up israéliennes qui veulent révolutionner la vie quotidienne


Israël n’est pas surnommée "la nation start-up" pour rien. Avec 90 start-up cotées au Nasdaq, qui totalisent plus de 40 mrds$ de fonds, ce petit pays méditerranéen, pas plus grand que la Bretagne, se place juste derrière la Chine et les États-Unis.


            Partager Partager

ISRAËL. Une nouvelle génération de start-up voit le jour en Israël. Ces jeunes entreprises partagent en commun leur volonté de "faciliter la vie", en transformant les soins de santé, les loisirs, les médias, les finances et  autres industries.
Selon le classement publié par Forbes en juin 2014, vingt-cinq de ces nouvelles start-up devraient entrer en bourse en 2015.

Zuta Lab arrive en tête avec son imprimante de poche de 10 cm sur 12. Elle fonctionne selon le même principe qu’une imprimante classique sauf qu’elle roule sur la page pour l’imprimer. En seconde position, Kaltura a sécurisé 116 M$ (91,7 M€) de fonds et propose des plates-formes vidéo open source. Déjà 300 000 médias, corporations et établissements d’enseignement, tels que HBO, TMZ, Harvard ou Bank of America, diffusent leurs vidéos via la solide plate-forme de Kaltura.

Israël dispose, selon les derniers classements, du plus fort indice d'investissement en recherche par habitant au monde. La plupart des grands groupes américains Google, Yahoo, Intel, Microsoft… ont installé des laboratoires de R&D à Haïfa ou à Tel-Aviv, sur la côte méditerranéenne.
Telesofia utilise la video pour expliquer la prise de médicament  (Photo DR)
Telesofia utilise la video pour expliquer la prise de médicament (Photo DR)

Télésofia: une solution simple pour ne plus se tromper en prenant ses médicaments

Rami Cohen, fondateur et directeur de Télésofia (Photo DR)
Rami Cohen, fondateur et directeur de Télésofia (Photo DR)
C’est à Tel-Aviv que le Dr Rami Cohen a créé Telesofia Médical qu'il dirige. Ce chirurgien vasculaire pendant dix ans, puis directeur des opérations Internet de Mirabilis,  aide depuis de nombreuses start-up à développer leurs produits.

« L’idée de fonder Telesofia est née d’une frustration de médecin. À de multiples reprises, j’ai vu des traitements échouer à cause d’une mauvaise prise médicamenteuse, liée à une mauvaise compréhension des patients. Comme technicien Internet, je savais qu’il existait une solution ultra simple : créer des vidéos personnalisées » explique Rami Cohen.

Telesofia Médical traduit les diagnostics et prescriptions des médecins, pharmaciens et laboratoire, en un langage compréhensible par tous, grâce à des vidéo visibles via une application installable sur ordinateurs ou téléphones  portables. L’idée plaît, et Telesofia ne met que deux ans à sécuriser 1,5 M$  (1,17 M€) de fonds. La petite start-up travaille déjà avec l’Europe et les États-Unis.

Questionné sur les raisons du succès des start-up israéliennes, Rami Cohen répond sans hésiter: «c'est grâce à un ensemble de facteurs réunis sur un petit territoire. Notre microscopique marché local de seulement sept millions d'habitants, une population à la fois très contestataire et éclectique, permet de cerner facilement les besoins du marché. Et enfin, ce pays est toujours dans la nécessité de survivre, et de se construire. Cela permet de trouver des solutions à des problèmes globaux.»

Israël attire les migrants du monde entier dont de brillants scientifiques venus d’Union soviétique, arrivés massivement dans les années 1990. Selon la fondation France Israël, le pays affiche aussi le plus fort taux d'ingénieurs par habitant.

Pour Rami Cohen, «si d’autres pays veulent devenir une future 'Start-up Nation', comme Israël, je leur suggère de construire un écosystème similaire au nôtre: accès facile à l’éducation, à la culture, aux ressources et au marché.»

L'État israélien contribue largement au succès du high-tech en consacrant 6% de son PIB à la R&D.  Selon les estimations, entre 600 et 900 nouvelles start-up se créent en Israël chaque année, dont plus de 5 000 à Tel Aviv.


Mardi 21 Octobre 2014

Lu 1011 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 17:12 Orange Cyberdefense s'implante à Casablanca €


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss