Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Centrale Danone prévoit une perte de 150 millions de dirhams à cause du boycott sur ses produits


Rédigé par , le Mardi 5 Juin 2018 - Lu 3328 fois


La Centrale Danone souffre du boycott (logo : Centrale Danone)
La Centrale Danone souffre du boycott (logo : Centrale Danone)
MAROC. Suite à la campagne de boycott engagée par les internautes marocains pour cause de quasi-monopole contre trois sociétés, Centrale Danone (ex-Centrale laitière) prévoit une baisse d'environ 20% de son chiffre d'affaires.

Filiale à 99,68% du groupe Danone au Maroc, Centrale Danone a publié un avertissement aux résultats prévoyant une perte nette de 150 millions de dirhams (13,5 M€) au premier semestre 2018. L'entreprise avait réalisé un bénéfice net de 56 millions de dirhams (5 M€) sur la même période en 2017.

L'appel au boycott sur Internet dure depuis six semaines et l'entreprise marocaine n'arrive pas à l'endiguer malgré une campagne de communication. Le 1er juin 2018, le gouvernement marocain publiait un communiqué indiquant que "la poursuite du boycott est à même de porter un préjudice aux coopératives de lait et aux producteurs qui y adhèrent, dont la majorité sont de petits agriculteurs, et au tissu économique national dans ce secteur et dans d'autres secteurs".

Centrale Danone a déjà réduit de 30% son approvisionnement en lait chez les producteurs marocains et licencier une partie de ses intérimaires pour anticiper la baisse des ventes. Selon le gouvernement marocain, 120 000 éleveurs et 600 000 familles dépendent financièrement de Centrale Danone.




   Nos partenaires






À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info