Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Caterpillar va réduire de 9% ses effectifs



            Partager Partager

La marque Cat est la plus connu des nombreuses possédées par Caterpillar (photo Caterpillar)
La marque Cat est la plus connu des nombreuses possédées par Caterpillar (photo Caterpillar)
MONDE. Le fabricant d'engins de chantier Caterpillar (55,18 mrds$ - 49 mrds€ - de chiffre d'affaires en 2014) prévoit la suppression de 10 000 postes dans le monde (9% de ses effectifs actuels) et un plan drastique de réduction des coûts.

Dans un communiqué publié jeudi 24 septembre 2015, l'entreprise américaine précise que la moitié des suppression d'emplois interviendra d'ici fin 2016 et l'autre moitié d'ici fin 2018. Aucun détail n'est donné sur la répartition dans le monde de ces tailles dans l'effectif alors que Caterpillar a déjà licencié 31 000 salariés depuis l'été 2012. En mars 2015, l'entreprise percevait d'ailleurs une aide du Fonds européen d'ajustement à la mondialisation (FEM) pour lui permettre de financer des projets ou des mesures d'aides à ses salariés.

Par contre, ces réductions d'effectifs toucheront tous les métiers du groupe et aussi bien les employés des usines que le management et le personnel des agences. Entre 4 000 et 5 000 salariés perdront leur emploi d'ici à la fin 2016 et pour la plupart dès 2015. Des mesures de licenciements volontaires seront proposées.

Le plan de réduction des coûts, d'un montant de 1,5 mrd$ (1,32 mrd€) par an, débutera dès décembre 2015. Il consistera notamment en une nouvelle organisation avec le regroupement de plusieurs divisions et la fermeture d'une vingtaine de sites.

"Nous affrontons une convergence de conditions de marché difficiles dans des régions et des secteurs industriels clefs, notamment les mines et l'énergie" commente Doug Oberhelman, PDG de l'entreprise.
Caterpillar table désormais sur 48 mrds$ (42,5 mrds€) de revenus en 2015 contre 49 mrds$ (43,4 mrds€) d'objectif. La direction estime qu'en 2016, elle subira encore une baisse de 5% par rapport à 2015. 2016 marquera d'ailleurs un triste record : Caterpillar enregistrera, pour la première fois dans son histoire vieille de quatre vingt dix ans, une baisse de revenus sur quatre années consécutives.

Jeudi 24 Septembre 2015

Lu 10369 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.