Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Canal de Suez : une infrastructure surprotégée mais qui reste fragile




En dépit du blocage du canal pendant plusieurs jours, le traffic ne cesse de progresser. Photo DR
En dépit du blocage du canal pendant plusieurs jours, le traffic ne cesse de progresser. Photo DR
MEDITERRANEE. L'association régionale Provence des auditeurs de l'Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN) organisait le 7 octobre à Marseille le « forum des études 2019-2021 ». L'association a produit durant cette période trois rapports sur des sites hautement stratégiques et conflictuels : les détroits de Gibraltar et du Bosphore ainsi que le canal de Suez.

Le canal de Suez reste l'une des infrastructures maritime les plus connues au monde. 19 000 navires le franchissent chaque année. La quasi totalité du trafic marchandises Asie Europe, soit 10% du commerce mondial, mais aussi énormément de câbles sous-marins de télécommunication y transitent. « Il s'agit d'un ouvrage gigantesque et indispensable pour l'Europe car presque tous les biens qu'elle consomme passent par ce goulet d'étranglement », explique Bernard Dreyer, courtier maritime assermenté, directeur des études à l'IHEDN Provence.

Une « fréquentation » qui va en augmentant. Le 29 septembre 2021, un record a été battu avec quatre-vingt sept navires (dix-huit porte-conteneurs, vingt-six vraquiers, dix-huit grands pétroliers, dix bâtiments transportant du gaz naturel liquéfié et quinze d'autres types). En dépit de l'échouement de l'Ever Given, le nombre de navires a progressé sur les huit premiers mois de l'année de + 6,7%.
 
La chute du tourisme et la baisse des envois d'argent des expatriés égyptiens, Covid oblige, font de l'ouvrage la première source de devises du pays, avec pas moins de 5,84 mrds$ (5,03 mrds€) de recettes l'année dernière. Sur les huit premiers mois de 2021, le chiffre d'affaires fait un bond de 11,6%.
 
« Très étroit, le canal est régulièrement bloqué, avec d'énormes conséquences », remarque Bernard Dreyer. De plus, des menaces pèsent sur l’infrastructure, avec le conflit latent Iran/Israël, et la présence de groupes terroristes dans le Sinaï. Heureusement, « le canal est très bien défendu militairement par l’Égypte qui a mis de gros moyens », poursuit le directeur des études à l'IHEDN Provence, qui constate « une très forte coopération des forces armées françaises et égyptiennes. »

Gérard Tur
Vendredi 15 Octobre 2021

Lu 1257 fois




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



grand angle

DES TALENTS AU SERVICE D'UNE NOUVELLE ÉCONOMIE


Les IDE de plus en plus sensibles aux ODD


Grand angle






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.