Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


COP 21 : l'Espagne entre réalités économiques et nécessité de préserver son avenir



            Partager Partager

La campagne de communication « un millón de compromisos por el clima - Camino a la COP21 de París », incite les Espagnols à prendre des engagements pour réduire leur production de CO2.
La campagne de communication « un millón de compromisos por el clima - Camino a la COP21 de París », incite les Espagnols à prendre des engagements pour réduire leur production de CO2.

Lire l'ensemble de notre dossier spécial  COP21

ESPAGNE. Comme tous les pays européens, l'Espagne a pris comme engagement de réduire d'au moins 40% ses émissions de gaz à effet de serre entre 1990 et 2030. Elle annonce également pour 2020 un objectif de 20% d'énergie renouvelable dans sa consommation globale, ce qui représente un gain de cinq points à réaliser.
 
Le gouvernement espagnol veut faire figure de bon élève. Il a lancé en juin 2015 une campagne de communication intitulée « un millón de compromisos por el clima - Camino a la COP21 de París », incitant les Espagnols, qu'il s'agisse de particuliers, d'associations ou d'entreprises, à prendre des engagements pour réduire leur production de CO2. Le monde économique semble sur la bonne voie. Selon le classement international du CDP Driving Sustainable Economies, 94 % des grandes entreprises espagnoles ont intégré la lutte contre le changement climatique dans leur stratégie d’entreprise, investissant plus de 10 mrds € dans la réduction de gaz à effet de serre.

L'intervention complète de Mariano Rajoy à la COP21 cliquez ici

Un élan brisé par la crise

Eoliennes en Espagne. Photo BL
Eoliennes en Espagne. Photo BL
Mais toutes ces bonnes intentions cachent une situation inquiétante. Du fait de son fort développement économique avant la crise qui l'a frappée en 2008, l'Espagne a en effet vu ses émissions de gaz à effet de serre grimper de 22,5% entre 1990 et 2012, largement plus que la moyenne des pays européens (+17,9%). La crise a brisé cet élan et l'Espagne a réduit sa consommation d'énergies fossiles de 16% entre 2005 et 2014.
 
Maintenant que le pays semble de nouveau sur le chemin de la croissance, les rejets pourraient suivre la même pente. Cela d'autant plus que, pour des raisons budgétaires, l'Etat espagnol a brisé la montée en puissance des énergies renouvelables. Le pays a littéralement coupé le robinet à subventions largement ouvert entre les années 1990 et 2010.
 
Quand l'argent coulait à flots, une véritable industrie des énergies renouvelables a émergé en Espagne, qu'il s'agisse de solaire ou d'éolien. Brutalement privée de financements publics, une bonne partie de ces entreprises a mis la clé sous la porte et les autres peinent à s'en sortir.
 
Ainsi, la chute d'Abengoa, en situation de pré-dépôt de bilan, pourrait constituer l’une des plus grosses faillites de l’histoire d'Espagne. Le groupe espagnol spécialisé dans l’ingénierie et la construction de sites de production d’énergie, solaire et biomasse, la gestion de l'eau, les biocarburants, croule sous une dette de 8,9 mrds €. Il emploie 25 000 salariés.
 
Entre les déclarations d'intention et la réalité, il existe donc un large fossé. Qu'il faudra bien franchir. Car comme tous les pays méditerranéens, l'Espagne a tout à perdre dans une hausse des températures, à commencer son climat... méditerranéen et donc son agriculture florissante. Les experts estiment que l'Espagne pourrait voir sa température moyenne augmenter de 5° d'ici 2050 si rien n'est fait. Le sud du pays ressemblerait alors au Sahara.

Gérard Tur

Jeudi 3 Décembre 2015

Lu 6349 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Décembre 2015 - 11:01 COP 21 : un accord mondial pour le climat

Mercredi 2 Décembre 2015 - 08:45 L'Algérie entre pétrole et soleil


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA



RÉFLEXION

La Syrie, symbole du retour triomphant de la Russie au Moyen-Orient...
et après ?

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d’analyse de JFC Conseil
avis d'expert


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE