Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Bombardier opte pour le Maroc pour la construction d'une plateforme d'assemblage de composants aéronautiques


Rédigé par , le Jeudi 17 Novembre 2011 - Lu 5013 fois


Avions Bombardier Learjet 40XR (photo Bombardier)
Avions Bombardier Learjet 40XR (photo Bombardier)
MAROC. L’entreprise canadienne Bombardier Inc a dévoilé, mercredi 16 novembre 2011, la construction d'une usine de fabrication de composants aéronautiques d’une valeur de 148 M€ (1,66 mrds de dirhams) au Maroc. Un projet qui débutera en 2012 et prévu sur huit ans et incluant les équipements, l’infrastructure immobilière et les frais de démarrage. 

Le président de Bombardier Aéronautique Guy Hachey a reconnu que la société a pris du retard dans l’investissement dans les marchés émergents.

Au détriment de la Tunisie, de la Turquie et des  pays d'Europe de l’Est, « Bombardier Aéronautique a choisi le Maroc pour un certain nombre de raisons, soit : des coûts manufacturiers concurrentiels sur le plan international, de faibles coûts de transport et d’expédition, la proximité avec l’Europe et l’engagement du gouvernement marocain à développer l’industrie aéronautique » indique Guy C. Hachey, président et chef de l'exploitation de Bombardier aéronautique.

Une première ligne d’assemblage de composants simples sera opérationnelle dès début 2013 avec une montée en gamme progressive.

Le site d’installation n'est pas encore choisi, mais la zone industrielle de Nouaceur, près de l’aéroport Mohamed V, à Casablanca, apparait comme la meilleure alternative selon le groupe. Un projet prévoyant à l'embauche 850 techniciens qualifiés et près de 4 000 emplois de façon indirecte

Selon le Groupement des Industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS), groupement des entreprises du secteur (Sagem, Thales, Safran, Nexans, Zodiac Aerospace, etc.), le secteur aéronautique fleurit au Maroc. En effet, les subventions s'avèrent nombreuses pour ce secteur : appui de l’État grâce au Pacte national pour l’émergence industrielle, Fonds Hassan II d’aide à l’investissement et Agence marocaine de développement des investissements (AMDI). Selon les prévisions de 2005, le secteur devrait créer 10 000 emplois et 3 mrds de dirhams de valeur ajoutée, d’ici 2015.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info