Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Bolloré sanctionné par le gendarme de la bourse italien


Rédigé le Mercredi 29 Janvier 2014 à 08:56 | Lu 1266 commentaire(s)


L'affaire porte sur les circonstances de l'arrivée de Bolloré dans le capital de l'assureur Premafin, aujourd'hui propriété d'UnipolSai (photo UnipolSai)
L'affaire porte sur les circonstances de l'arrivée de Bolloré dans le capital de l'assureur Premafin, aujourd'hui propriété d'UnipolSai (photo UnipolSai)
FRANCE / ITALIE. La Consob, l’autorité italienne de contrôle des marchés boursiers, inflige une amende de 3 M€ à Vincent Bolloré, ainsi qu’à deux de ses sociétés, la Financière de l'Odet et la Financière du Perguet.
 
Elle prive aussi l’homme d’affaires français, propriétaire d'un groupe qui pèse 10,2 mrds € de CA annuel, de la possibilité d’exercer une responsabilité dans une société italienne cotée pendant une durée de dix-huit mois.
 
La Consob reproche à Vincent Bolloré d’avoir manipulé les cours de l’action Premafin, le deuxième groupe d'assurances italien, entre le 22 septembre et le 22 octobre 2010, via « des opérations qui ont fixé le prix des actions Premafin à un niveau artificiellement élevé ».
 
L’homme d’affaires français a fait appel. Il estime que les conditions de son arrivée dans le capital de Premafin, dont il a acquis 5 % des actions en échange de 20 M€, « ont été en tous points conformes à la législation en vigueur ».