Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Bernard Tapie et Stéphane Richard relaxés dans l'affaire de l'arbitrage du Crédit Lyonnais



            Partager Partager

Bernard Tapie est relaxé sur le volet pénal  (photo : DR)
Bernard Tapie est relaxé sur le volet pénal (photo : DR)
FRANCE. Le verdict est tombé, mardi 9 juillet 2019 en fin de matinée, dans l'affaire de l'arbitrage du litige entre le Crédit Lyonnais et l'homme d'affaires français. Après dix ans d'instruction et de procès, Bernard Tapie et Stéphane Richard ont été relaxés des accusations d'"escroquerie" et "détournements de fonds publics" aux côtés de quatre autres prévenus.

En avril 2019, le Procureur de la République avait requis contre le premier cinq ans de prison ferme et contre le second trois ans de prison dont dix-huit mois avec sursis.

La justice leur reprochait une intervention délictueuse auprès d'un des juges (Pierre Estoup) désignés lors de l'arbitrage destiné à solder le litige entre le Crédit Lyonnais et l'homme d'affaires suite à la revente d'Adidas (en 1993) dont Bernard Tapie était propriétaire. En juillet 2008, l'arbitrage prononcé en sa faveur lui avait permis de toucher 403 M€. Le tribunal a jugé le recours à la procédure d'arbitrage "tout à fait légal".

Stéphane Richard également relaxé

"C'est bien la preuve qu'il faut toujours, toujours, se battre jusqu'au bout", commente Bernard Tapie à l'issue du verdict. "Je n'ai qu'une seule réflexion : mon cancer vient d'en prendre un sale coup dans la gueule", poursuit-il, interrogé par La Provence, le quotidien régional dont il est le principal actionnaire.

Accusé de "complicité d'escroquerie", Stéphane Richard (actuel Pdg d'Orange) occupait alors les fonctions de directeur de cabinet de la ministre française de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde (aujourd'hui directrice générale du FMI et qui s'apprête à prendre la présidence de la Banque centrale européenne), elle-même reconnue coupable de "négligence" mais dispensée de peine. Il avait décidé du recours à l'arbitrage. "J'ai vécu pendant des années avec cette accusation contre moi dont je me suis toujours défendu avec la plus grande vigueur. Aujourd'hui, c'est un immense soulagement de voir mon innocence totalement reconnue par ce tribunal", déclare Stéphane Richard. il s'apprête à effectuer un troisième mandat à la tête de l'opérateur téléphonique, fonction qu'il n'aurait pas pu exercer avec une condamnation, même minime.

Le Parquet peut encore faire appel de ces décisions.

Si Bernard Tapie se trouve blanchi sur le volet pénal, il devra cependant rembourser les 403 M€ reçus en vertu d'un jugement du 28 mai 2017 de la Cour de Cassation s'exprimant sur le volet civil après que la procédure d'arbitrage ait été annulé pour fraude en février 2017.


Mardi 9 Juillet 2019

Lu 576 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Septembre 2019 - 15:36 La BEI injecte 80 M€ dans le fonds Eiffel Essentiel

Vendredi 13 Septembre 2019 - 09:08 La Berd adopte une nouvelle stratégie en Turquie


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.