Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

Benny Gantz abdique en passant un accord de partage du pouvoir avec Benyamin Nétanyahou




Benny Gantz a surpris jusqu'à ses propres alliés en se portant à la présidence de la Knesset (photo : Parti Bleu Blanc)
Benny Gantz a surpris jusqu'à ses propres alliés en se portant à la présidence de la Knesset (photo : Parti Bleu Blanc)
ISRAËL. En acceptant de prendre la présidence du Parlement et en appelant à "un gouvernement d'urgence et d'union" avec son rival Benyamin Nétanyahou pourtant aux abois, Benny Gantz a pris à contre-pied ses alliés de circonstance, comme les analystes politiques.

Depuis que Reuven Rivlin lui avait confié, le 16 mars 2020, le soin de former un gouvernement - alors que son parti Bleu Blanc était arrivé derrière le Likoud du sortant Benyamin Nétanyahou lors des législatives du 2 mars 2020-  Benny Gantz avait reçu le soutien de la majorité des députés de la Knesset. Le poste de Premier ministre lui semblait acquis. D'autant plus que, la Haute cour de Justice réussissait enfin à contraindre à la démission le président du Parlement Yuli Edelstein, allié de Benyamin Netanyahou, qui s'accrochait à son siège depuis plusieurs jours malgré les injonctions de cette cour suprême.

Jeudi 26 mars 2020 au soir, l'outsider promit à "chasser" du pouvoir celui qui occupe cette fonction depuis quatorze ans a donc surpris tout le monde par son revirement inattendu. Un accord entre les deux hommes ouvre la voie à un partage de pouvoir.
Alors que tout le monde s'attendait à ce qu'un député de Bleu Blanc occupe ce poste, Benny Gantz s'est présenté (avec succès, il était le seul candidat) pour prendre la présidence du Parlement. Il a été élu avec 74 voix pour et 18 contre. Si les suffrages du Likoud sont allés conforter son élection, quelques membres de son propre parti ont refusé de le suivre.

Vers une alternance du pouvoir ?

 "Nous vivons des circonstances exceptionnelles qui appellent à des décisions exceptionnelles", s'est justifié Benny Gantz évoquant notamment la crise du coronavirus (2 693 cas confirmés et 8 morts). Les discussions se poursuivent actuellement entre les deux partis avec, sans aucun doute, l'annonce prochaine d'une large coalition réunie dans un gouvernement. Benyamin Nétanyahou en prendra la tête et Benny Gantz décrochera un ministère régalien (celui des Affaires étrangères est le plus cité par la presse locale) et un titre de Premier ministre suppléant. D'autres personnalités de Bleu Blanc, parti en cours de dissolution, obtiendrait des portefeuilles.
Il ne restera plus qu'à Benny Gantz à démissionner de sa présidence au Parlement. Pour l'offrir sur un plateau, sans doute, à... Yuli Edelstein.

Les médias israéliens évoquent un retour à la proposition, voici peu fermement refusée par Benny Gantz, d'une alternance au pouvoir entre les deux hommes qui effectueraient dix-mois de mandat chacun. Le chef de file du parti Bleu Blanc pourrait alors prendre les rênes du pays en septembre 2021.

Vendredi 27 Mars 2020

Lu 1833 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

De "Algérie libre et démocratique" à "État civil et non militaire"

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
avis d'expert


Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.