Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Benjamin Netanyahu qualifie les migrants africains de pire menace que les jihadistes




Benjamin Netanyahu loue les avantages de sa barrière électronique (photo : gouvernement israélien)
Benjamin Netanyahu loue les avantages de sa barrière électronique (photo : gouvernement israélien)
ISRAËL. Mardi 20 mars 2018, lors de la 8e conférence sur le Negev, consacrée au développement de la région Sud d'Israël, Benjamin Netanyahu a dérapé en évoquant l'efficacité d'une barrière électronique implantée entre l'Égypte et Israël.

"Sans cette barrière, nous serions confrontés à de graves attaques de terroristes du Sinaï, et, pire, à une arrivée massive de migrants africains illégaux", indiquait le premier ministre israélien. Le ministère israélien de l'Intérieur estime à 42 000 les migrants principalement d'origine soudanaise ou érythréenne présents sur son sol depuis 2007.

"Nous parlons d'un Etat juif et démocratique mais comment assurer qu'il reste juif avec 50 000 ou 100 000 migrants par an ?" renchérit Benjamin Netanyahu précisant "un million, un million et demi et on peut fermer la baraque (...) au lieu de fermer la baraque, on a installé une barrière et, en même temps, dans un souci de sécurité, nous investissons massivement dans les infrastructures."

Opérationnelle depuis 2014, cette barrière électronique de 242 km de long (de la pointe sud de la bande de Gaza à la ville d'Eilat) a pour vocation de bloquer l'immigration clandestine, les trafics de drogue et d'armes et les infiltrations de terroristes.

Lire le discours prononcé lors de la 8e conférence sur le Negev (en Hébreu)

Lire un extrait du discours prononcé lors de la 8e conférence sur le Negev (en Arabe)

Lire un extrait du discours prononcé lors de la 8e conférence sur le Negev (en Anglais)




Mercredi 21 Mars 2018



Lu 2317 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

La corruption, l’autre grand fléau oublié du monde arabo-musulman…


avis d'expert

Roland Lombardi, consultant indépendant, associé au groupe d'analyse de JFC Conseil

 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA