Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Barcelone vise l'autosuffisance énergétique



            Partager Partager

Joan Puigdollers (à gauche) et Anwar Zibaoui, coordinateur de l'ASCAME (photo F. Matéo)
Joan Puigdollers (à gauche) et Anwar Zibaoui, coordinateur de l'ASCAME (photo F. Matéo)
ESPAGNE. Joan Puigdollers assure que Ildefons Cerda imaginait déjà en 1850 une Barcelone capable de produire l'énergie nécessaire à ses besoins. En tant qu'adjoint à l'Environnement et Services Urbains de la mairie de la capitale catalane, Joan Puigdollers se met donc sur les pas du célèbre architecte en dévoilant un plan qui vise à l'autosuffisance énergétique de la capitale catalane.

Dans le cadre du forum solaire organisé mercredi 6 mai 2015 par l'Ascame , en collaboration avec la Chambre de Commerce de Barcelone, l'exemple sert aussi à illustrer le programme FOSTErinMED, visant à promouvoir les énergies renouvelables en Méditerranée.
 
Dans ce domaine, la stratégie de la municipalité de Barcelone se base sur un double constat : la forte concentration urbaine sera l'une des grandes spécificités du XXIème siècle (75% de la population mondiale se concentrera à terme dans les villes), et ces mégapoles ne seront viables que si elles peuvent trouver des solutions énergétiques efficientes. La capitale catalane a ainsi défini quatre grandes sources d'énergies renouvelables pour se positionner favorablement dans cette optique. Avec d'abord la mise en place de solutions de géothermie, comme cela a déjà été le cas dans la rénovation de l'ancien  hôpital Sant Pau. Deuxième option : l'énergie éolienne, avec des infrastructures légères (comme des panneaux d'informations) qui fonctionnent déjà grâce à cette énergie sur la plage. Il s'agit en troisième lieu d'exploiter les "résidus urbains", que Joan Puigdollers préfère appeler "ressources urbaines" pour ne pas dire "déchets".

"L'énergie produite à travers le processus de méthanisation alimente déjà en grande partie le quartier technologique "22 @", et c'est sans doute l'une des sources les plus intéressantes pour l'avenir". Sans oublier enfin le potentiel de l'énergie solaire : "Les grands hôtels ont montré l'exemple en équipant leurs terrasses de panneaux solaires, et nous voulons étendre ces "couvertures vertes" à l'échelle de toute la ville."
 
Des projets ambitieux, mais avec quels moyens ? "Nous voulons promouvoir les investissements privés dans un secteur qui peut être très profitable aux entreprises, en nous positionnant comme partenaires", répond l'adjoint à l'Environnement. La voie est déjà ouverte, avec notamment la société mixte "Ecoenergia"et la mise en oeuvre d'un procédé ingénieux : le gaz liquide qui arrive par citernes au port de Barcelone nécessite un processus pour sa transformation gazeuse, afin d'être ensuite distribué dans l'ensemble du territoire. Ce processus produit une énergie, jusqu'ici inexploitée. Elle servira dans l'avenir à alimenter le grand marché d'intérêt national Mercabarna.

Joan Puigdollers espère dupliquer ce modèle d'entreprise mixte, pour tendre vers des objectifs qui ne se mesurent certes pas à court terme, puisque 2% seulement de la consommation énergétique de Barcelone est assouvie actuellement par les énergies renouvelables. "Le cap est fixé pour une cinquantaine d'années, mais le processus peut s'accélerer par une baisse du coût des panneaux solaires par exemple; et il faut aussi ajouter que nous avons parfois l'impression d'aller à contre courant des choix énergétiques du gouvernement espagnol."
 
Mais s'il suffisait de deux générations pour atteindre les objectifs de la municipalité de Barcelone, ce ne serait finalement pas si long à l'échelle des prévisions de Ildefons Cerda.


Jeudi 7 Mai 2015

Lu 7025 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

RÉFLEXION

Personne n'écoute les sages

Francis Mateo, fondateur et rédacteur en chef du site Barnanews, site d'information francophone entièrement dédié à Barcelone.
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.