Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Barcelone a perdu Spanair, mais garde ses passagers



            Partager Partager

Les compagnies aériennes ont « hérité » des 4,3 millions de passagers annuels de Spanair (photo : DR)
Les compagnies aériennes ont « hérité » des 4,3 millions de passagers annuels de Spanair (photo : DR)

ESPAGNE. Trois mois après la fracassante faillite de Spanair, l'aéroport de Barcelone El Prat  ne semble pas avoir gardé de séquelles de ce fiasco. Il faut rappeler que la compagnie, qui était financée en grande partie par la Generalitat (gouvernement autonome de Catalogne), a brutalement annoncé la cessation de son activité, et l'annulation immédiate de tous ses vols, le 27 janvier 2012. Laissant ainsi sur le carreau des milliers de passagers, et surtout ses 2.597 salariés qui n'ont, pour la grande majorité, pas encore retrouvé de travail.

Le coup était rude aussi pour l'aéroport de Barcelone El Prat, où transitaient les 4,3 millions de passagers annuels de Spanair. Mais ce trafic n'a finalement pas été perdu pour la capitale catalane, puisque les autres opérateurs aériens ont pu récupérer la quasi-totalité des trafics. À commencer par les compagnies Vueling  et Ryanair, qui ont « hérité » chacune d'un million de passagers après la faillite de Spanair. Soit déjà près de la moitié des passagers de l'ex-compagnie catalane.

La hausse d'activité la plus spectaculaire est celle de Vueling, leader à Barcelone El Prat, dont le nombre de passagers transportés bondit de 31,5% au cours du premier trimestre 2012. Avec 2,8 millions de personnes transportées cette année (jusqu'à fin avril), Vueling peut envisager sereinement les projets de fusion avec Iberia Express.

De son côté, Ryanair peut se réjouir d'une hausse du nombre de passagers spectaculaire à Barcelone : + 44,9% (soit 1,42 million de passagers sur les quatre premiers mois de 2012).
Un dynamisme dont profite également Easyjet,  troisième compagnie de l'aéroport de Barcelone El Prat, en termes de trafic.

À ce jour, les deux seules routes auparavant opérées par Spanair qui n'ont pas trouvé « preneur » sont les lignes à destination de Banjul (Gambie) et Bamako (Mali).

Paradoxalement, les déboires de Spanair n'empêchent pas l'aéroport de Barcelone El Prat de maintenir une croissance peu banale en Espagne, avec un nombre de passagers en transit qui a augmenté de 4% depuis le 1er janvier 2012.


Lire aussi : Spanair cesse toute activité


Mardi 15 Mai 2012

Lu 2099 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.