Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Bankia et CaixaBank veulent fusionner pour créer un "Grand d'Espagne"


Rédigé par , le Vendredi 4 Septembre 2020 - Lu 1179 fois


CaixaBank veut fusionner avec Bankia (photo :F.Dubessy)
CaixaBank veut fusionner avec Bankia (photo :F.Dubessy)
ESPAGNE. D'un côté CaixaBank et ses 4 460 agences (3 797 en Espagne et le reste principalement au Portugal avec BPI), ses 35 589 employés et ses 15,5 millions de clients (dont 13,6 millions en Espagne). De l'autre, Bankia et ses 2 267 agences toutes en Espagne, ses 16 000 salariés et ses 8 millions de clients. Respectivement troisième (derrière Santander et BBVA) et cinquième (derrière Sabadell) groupes bancaires espagnols en terme d'actifs (416,39 mrds€ pour CaixaBank et 209,47 mrds€ pour Bankia), les deux entités pourraient annoncer leur fusion très prochainement selon El Confidentcial.

Le journal ibérique précise que CaixaBank et Bankia ont déposé un document réglementaire à la Commission nationale du marché des valeurs mobilières (Comisión Nacional del Mercado de Valores- CNMV). En réaction à la sortie de l'information, Bankia a confirmé par communiqué "des contacts avec CaixaBank (...) en vue d'analyser l'éventuelle opportunité d'une opération de fusion entre les deux entités". CaixaBank a été plus évasive, indiquant qu'"aucun accord n'avait été scellé pour le moment au-delà d'un accord de confidentialité afin d'échanger des informations destinées à évaluer l'opération".

Premier groupe bancaire espagnol en terme d'actifs

Une telle fusion avait déjà été envisagée en 2012 avant que l'Etat espagnol n'entre dans le capital de Bankia - via le fonds de restructuration ordonnée bancaire (Frob) - pour lui éviter la faillite. Madrid détient toujours 61,8% des actions de Bankia. Il doit cependant la privatiser avant la fin de 2021 pour respecter son engagement, avec une échéance déjà deux fois repoussée, pris auprès de l'Union européenne.

En cas de rapprochement, le nouvel ensemble disposerait de plus de 650 mrds€ d'actifs, emploierait 50 000 salariés et serait le premier groupe bancaire espagnol en terme d'actifs en ne prenant que ceux présents en Espagne, et le troisième, derrière Santander et BBVA, si les actifs étrangers sont également pris en compte. Avec une participation tombée de 61,8% à 14%, l'Etat espagnol en deviendrait le second actionnaire derrière la Fundación la Caixa (30%).

Selon le média El Periodico, José Ignacio Goirigolzarri, président de Bankia, deviendrait le président en cas de fusion, tandis que Gonzalo Gortázar, actuel président de CaixaBank, prendra le poste de pdg. Le siège social resterait à Valence.















Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter



Enquêtes




Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook

   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info