Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Baisse des ventes mondiales de Renault et PSA



            Partager Partager

Le groupe Renault enregistre de mauvais résultats en Turquie (photo : F.Dubessy)
Le groupe Renault enregistre de mauvais résultats en Turquie (photo : F.Dubessy)
FRANCE. Renault et PSA ont connu une baisse de leurs ventes mondiales de respectivement 3,4 % et 10 % en 2019 par rapport à 2018, alors que le marché global de l'automobile observe un repli de 4,8%.

Une mauvaise commercialisation à l'international explique ce recul des deux constructeurs français. Ainsi, Renault et ses marques ont enregistré 3 753 723 immatriculations dans le monde pour des ventes en dehors de l'hexagone en chute de 4,8% (-0,8% hors Iran). Ceci est imputable notamment à l'impact de l'arrêt de la commercialisation en Iran, mais aussi des résultats catastrophiques, par exemple en Turquie avec 85 000 véhicules vendus qui devient le 12e marché - 6e en 2017 avec un record historique - mais aussi en Argentine. Ces trois derniers pays ont commercialisé 183 000 unités de moins par rapport à 2018.
Par contre, le Brésil (+11,3% grâce à la Kwid), la Russie (+5,8% grâce au SUV coupé Arkana) sauvent la mise. L'Europe observe la même hausse que la France avec 1,3%.

Alors que la marque Renault chute de 6,9%, Dacia, avec des ventes en hausse de 5,1% (et même de 10,4% en Europe) ainsi que Lada (+3,6%) et, plus anecdotique Alpine (4 835 A 110 livrées soit une progression de 130,9%), permettent au groupe de limiter la casse.
Notons toutefois qu'en 2018, le groupe Renault avait réalisé un record. Tout comme son concurrent Peugeot-Citroën.

Le plus fort recul pour la marque Peugeot

PSA annonce 3,49 millions de véhicules vendus pour une baisse de 10% (-6,6% sans l'Iran). La Chine et l'Asie du Sud-Est (-55,4%) mais aussi l'Europe (-2,5%) se trouvent en retrait.
Au niveau mondial, c'est la marque Peugeot qui accuse le plus fort recul (-16,3%) alors que Citroën baisse de 5,1%.

PSA progresse de 0,4% dans la région Moyen-Orient/Afrique, notamment en Egypte (+6,1%), en Turquie (+2,1%) et au Maroc (+2,1%). La production a d'ailleurs démarré mi-septembre 2019 dans l'usine de Kenitra où la capacité de production sera doublée pour atteindre 200 000 véhicules dès mi-2020.

Alors que le groupe de Sochaux finalise sa fusion avec Fiat Chrysler Automobiles (FCA), il vient de promouvoir deux de ses cadres. Linda Jackson, numéro un de Citroën depuis 2014, se voit confier une étude stratégique sur la différenciation des marques au sein du groupe, notamment en termes de style et de marketing. Yves Bonnefond, ancien patron du DS, la marque haut de gamme, est désormais chargé d'étudier les nouveaux potentiels de synergies industrielles. Ils sont tous les deux remplacés respectivement par leurs directeurs généraux, Vincent Cobée (Citröen), ex de l'Alliance Renault-Nissan, et Béatrice Foucher (DS).

Lire aussi : Renault a dominé le marché français de l'automobile en 2019

Vendredi 17 Janvier 2020

Lu 2842 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.