Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Baisse d'1 mrd€ des fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE



            Partager Partager

Le solde des flux d'argent entre l'UE et les pays tiers se révèle négatif pour l'UE (photo : F.Dubessy)
Le solde des flux d'argent entre l'UE et les pays tiers se révèle négatif pour l'UE (photo : F.Dubessy)
UNION EUROPÉENNE. Avec un total de 30,32 mrds€, les sommes d'argents envoyées par les résidents de l'Union européenne dans un pays tiers ont chuté d'un milliard d'euros en 2016 par rapport à 2015 (31,3 mrds€). Selon Eurostat, qui publie lundi 13 novembre 2017 une étude sur le sujet basée sur la balance des paiements, ces transferts personnels (42,47 mrds au total en comptant les flux intra-UE) sont réalisés en grande majorité par des migrants dans leur pays d'origine. La direction général de la Commission européenne en charge de l'information statistique de l'Union européenne dévoile que la France est le principal pays d'où partent ces fonds (9,98 mrds€ dont 2,47 mrds€ intra-UE), suivie du Royaume-Uni (7,08 mrds€), de l'Espagne (6,76 mrds€) et de l'Italie (6,17 mrds€). Le Portugal bénéficie lui du plus grand nombre de flux entrants avec 3,34 mrds€ (dont 2,09 mrds€ en provenance de l'UE).

Les flux entrants en UE en provenance du reste du monde ont atteint 24,06 mrds€ dont 9,9 mrds€ en provenance de pays non membres de l'UE. Ceci porte le solde négatif (30 320 - 9 902) à 20,41 mrds€. Le plus important depuis 2011 (-20,4 mrds également). Quand aux flux intra-UE, ils s'établissent à 14,16 mrds€ comme en 2015.

Pologne (2,82 mrds€), Portugal (2,81 mrds€) et Roumanie (2,23 mrds€) constituent le tiercé des meilleurs soldes de transferts personnels entre Etats membres de l'UE en 2016. Les pires soldes en la matière se situent en France (-9,42 mrds€), au Royaume-Uni (-4,6 mrds€), en Allemagne (-4,20 mrds€) et en Italie (- 4 mrds€).

Lundi 13 Novembre 2017

Lu 2390 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.