Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Avis de gros temps pour les ferries méditerranéens


A l’exception des compagnies desservant les îles méditerranéennes, tous les armateurs présents sur le marché des ferries en Méditerranée occidentale sont confrontés à des baisses de trafics. La crise opère une redistribution des cartes.


            Partager Partager

Si les trafics vers les îles restent généralement positifs en 2008, les lignes vers le Maghreb reculent (Photo GT)
Si les trafics vers les îles restent généralement positifs en 2008, les lignes vers le Maghreb reculent (Photo GT)
MEDITERRANEE. Rien ne va plus sur les lignes ferries touchant l’Europe du sud et le Maghreb.

Hors liaisons courtes dans le détroit de Gibraltar, les compagnies assurant la traversée de la Méditerranée enregistrent le plus souvent un recul à deux chiffres. Seule la Tunisie résiste et arrive presque à stabiliser le nombre de voyageurs débarquant ou embarquant dans ses ports.

Une baisse due bien sûr à la crise économique, mais également à de fortes augmentations tarifaires qui ont conduit une partie de la clientèle à opter pour la traversée de l’Espagne en voiture ou carrément l’annulation des projets de voyages.

La multiplication des vols low cost joue également un rôle en détournant la clientèle du maritime vers l’aérien.

En Algérie, la volonté du gouvernement de lutter contre le commerce frontalier des "trabendistes", ces particuliers qui effectuent des aller-retour chargés de marchandises européennes, pénalise le trafic des car-ferries.

Corse et Sardaigne résistent

La situation sur les lignes insulaires de type Baléares, Corse ou Sardaigne apparaît plus contrastée.

2008 a été bonne pour le transport maritime à destination de la Corse et de la Sardaigne. Le trafic progresse notamment grâce à une forte reprise des ports italiens, qui jusqu’à présent perdaient du terrain par rapport à leurs homologues français. Mais les deux derniers mois de 2008 indiquent une baisse brutale du nombre de passagers transportés.

Les armements espagnols encaissent en revanche de plein fouet une crise mondiale particulièrement sévère dans la péninsule ibérique. Des compagnies comme Transmed vendent des navires, d'autres tentent de préserver leur chiffre d'affaires en réalisant des croissances externes. En 2007, Balearia a repris Buquebus et Acciona Trasmediterranea a racheté Euroferrys.

Mais les touristes espagnols ne voyagent plus faute d'argent et les taux de remplissage des compagnies espagnols restent dramatiquement bas.

Gérard Tur
Mardi 17 Février 2009

Lu 3002 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube

réflexion


Industrie de défense : une filière navale française en ordre dispersé ?

Hervé Lemaitre, Expert-Conseil en stratégie de développement international-export
avis d'expert


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.