Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Au moins huit charniers découverts en Libye


Rédigé le Vendredi 12 Juin 2020 à 09:52 | Lu 1718 commentaire(s)


Les combats pour la prise de Tripoli se poursuivent depuis un an (photo : OCHA/Giles Clarke)
Les combats pour la prise de Tripoli se poursuivent depuis un an (photo : OCHA/Giles Clarke)
LIBYE. Alors que deux appels distincts pour un cessez-le-feu en Libye ont été demandés par les Etats-Unis et l'Union européenne (ainsi que la France, l'Italie et l'Allemagne) sous l'égide de l'Onu (solution soutenue par la Turquie) puis par l'Egypte, le maréchal Khalifa Haftar ne cesse de perdre du terrain face aux troupes du Gouvernement d'union national de Fayez al-Sarraj, reconnu par la communauté internationale.

L'actualité du jeudi 11 juin 2020 se trouvait aussi ailleurs, avec la découverte, les jours précédents, d'au moins huit charniers. Situés pour la plupart à une soixantaine de kilomètres au sud-est de la capitale Tripoli, dans une région reprise le 5 juin 2020 aux soldats du maréchal Khalifa Haftar par le GNA. Ils étaient recouverts de terre fraîche laissant apparaître des lambeaux de vêtements. 160 corps ont également été retrouvés à la morgue de Tarhouna.

"Le droit international exige que les autorités mènent des enquêtes rapides, efficaces et transparentes sur tous les cas présumés de décès illégaux", commente la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) dont les responsables se disent "horrifiés" par cete découverte. Le GNA a d'ailleurs nommé une commission d'enquête pour "sécuriser les charniers, identifier les victimes, établir les causes de décès et restituer les dépouilles".

Le maréchal Khalifa Haftar a débuté voici plus d'un an les combats pour la prise de Tripoli. Selon la Manul, ils ont fait du 1er avril 2019 au 31 mars 2020 au moins 685 victimes civiles (356 morts et 329 blessés) et 149 000 personnes ont été obligés de fuir la ville et les environs depuis le début de l'offensive.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation