Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Au Maroc, les islamistes revendiquent la victoire


Rédigé le Samedi 26 Novembre 2011 à 11:17 | Lu 2070 commentaire(s)


Les dirigeants du PJD (photo Christelle Marot)
Les dirigeants du PJD (photo Christelle Marot)
MAROC. Avant même l'annonce des résultats définitifs par le ministère de l'Intérieur, les islamistes modérés du Parti Justice et Développement (PJD) revendiquent la victoire aux élections législatives.

Selon ses dirigeants, le PJD serait arrivé largement en tête dans les grandes villes du royaume: Casablanca, Rabat, Tanger et Meknès notamment.

Le PJD devancerait ainsi l'Istiqlal de l'actuel Premier ministre Abass El Fassi et le Rassemblement national des indépendants, emmené par Salaheddine Mezouar, ministre de l’Économie.

Sur 13,5 millions d'électeurs inscrits, le taux de participation s'est élevé à 45%, en nette hausse comparé à 2007 (37%).

Si la victoire du PJD est confirmée, celui-ci devra former une coalition pour gouverner. Le mode de scrutin et le découpage électoral au Maroc ne permettent pas à une seule formation d'obtenir la majorité au Parlement.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation