Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Au Maroc, Webhelp courtise ses salariés


Au Maroc, l’activité du centre d’appels offshore Webhelp est en forte croissance. La société devrait recruter 1 000 nouveaux conseillers en 2010.


            Partager Partager

Deux nouveaux centres à Kenitra et Rabat Technopolis en 2010 (photo Webhelp)
Deux nouveaux centres à Kenitra et Rabat Technopolis en 2010 (photo Webhelp)
MAROC. L’opérateur international de centres d’appels Webhelp, qui emploie 5 000 employés au Maroc, poursuit son développement : après Rabat et Fès, deux autres sites sont en train d’ouvrir à Kenitra et Technopolis, pôle TIC dans la banlieue de Rabat.

Dans le royaume, la croissance de Webhelp est d’environ 20% par an. En 2010, plus d’un millier de nouveaux conseillers devront être recrutés.

L’enjeu ? Savoir retenir les ressources dans un secteur réputé pour son turnover. Chez Webhelp Maroc, il avoisine les 25%.

« Nous avons besoin de diversifier les bassins d’emploi pour sécuriser la partie recrutement avec des collaborateurs compétents et motivés», souligne Dirk Van Leeuwen, directeur de la filiale du groupe français au Maroc.

Pour attirer et retenir ses conseillers, Webhelp ne lésine pas sur les moyens : positions de travail étudiées pour leur confort, cafétérias, cybercafés, salles de repos, billards, baby foot sur les dix sites du groupe.

Rabat comprend même une salle de sport et une crèche d’entreprise.

« Ce sont des investissements que l’on peut se permettre au Maroc car cela revient beaucoup moins cher qu’en France, en termes de coûts immobiliers et de charges de personnel, indique Dirk Van Leeuwen. Nous avons des sites de très bonne qualité. Nos donneurs d’ordre le disent, nous sommes mieux outillés que la plupart des centres d’appels en France ».

Rémunérations attractives

Et puis il y a les à côtés. Cela passe par une politique sociale forte : mutuelle d’entreprise, système de retraite et bien sûr la rémunération. « En tant que leader sur le marché, nous fixons un peu les prix et payons légèrement mieux que la moyenne du marché ».

A l’entrée, les salaires mensuels nets sont compris entre 3 500 et 4 300 dirhams (entre 310 et 380 euros), auxquels s’ajoute une partie variable de 25% minimum et pouvant atteindre 100% du salaire, à objectifs atteints.

Durant la période de ramadan, les rémunérations peuvent même être doublées, voire triplées.

Selon la législation marocaine, le salaire horaire minimum est fixé à 10,64 dirhams (environ 1 euro) et le temps de travail à 44 heures par semaine dans le secteur non agricole.

En 2009, Webhelp a enregistré un chiffre d’affaires de 122 M€. Outre la France et le Maroc, le groupe est présent en Roumanie.

Avec la moitié du marché global de l’offshore francophone, un chiffre d’affaires de 3,4 milliards de dirhams en 2009 (300 M€) et quelques 27 000 employés, l’activité des centres d’appels au Maroc connait une croissance soutenue depuis 5/6 ans ; une dynamique qui devrait encore se renforcer avec l’externalisation plus poussée de la gestion clients par des entreprises françaises, animées par le contexte de crise.

Le Maroc estime à 5 000 le nombre de personnes à intégrer chaque année.

Christelle Marot, à CASABLANCA

Vendredi 2 Avril 2010

Lu 16376 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Octobre 2018 - 17:12 Orange Cyberdefense s'implante à Casablanca €



1.Posté par Georges le 04/05/2010 15:44
Le Maroc est la destination la plus attractive et compétitive du Nearshoring et de l'offshoring devant la Tunisie et l'Inde : voir les chiffres et les statistiques de ce secteur en pleine évolution ici :


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss