Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia


Rédigé le Mardi 17 Octobre 2017 à 18:01 | Lu 2611 commentaire(s)


La journaliste Daphne Caruana Galizia enquêtait sur la corruption du gouvernement maltais (photo : DR)
La journaliste Daphne Caruana Galizia enquêtait sur la corruption du gouvernement maltais (photo : DR)
MALTE. Dans son blog "Running Commentary " (commentaire en continu), suivi par 400 000 lecteurs, elle menait une bataille contre la corruption des élites. Daphne Caruana Galizia est décédée lundi 16 octobre 2017 en début d'après-midi dans l'explosion de sa voiture piégée.

Agée de cinquante-trois ans, la journaliste maltaise lanceuse d'alerte avait notamment accusé Joseph Muscat, le premier ministre de l'île méditerranéenne, sa femme et des membres du gouvernement de corruption. Elle avait démontré qu'ils possédaient des comptes offshore et des sociétés écrans au Panama. Ses dénonciations en mai 2017 d'un versement à l'épouse du premier ministre d'une somme d'1 M$ donnée par la fille du président d'Azerbaïdjan pour autoriser une banque azérie à travailler à Malte, avait conduit, en juin 2017, à des élections législatives anticipées. Joseph Muscat, qui avait attaqué Daphne Caruana Galizia en diffamation, avait remporté ce scrutin.

Le premier ministre maltais a déclaré après la mort de la journaliste, "aujourd'hui est une journée noire pour notre démocratie et notre liberté d'expression." il a dénoncé "un acte barbare". Le fils de Daphne Caruana Galizia, également journaliste, juge lui Joseph Muscat, "responsable" de la mort de sa mère comme l'ensemble du gouvernement.




Lire aussi :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 12:35 La Méditerranée confrontée à l'inflation