Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



ArcelorMittal va supprimer 6.000 emplois en Europe mais pas au Maroc ni en Algérie


Avec 6.000 suppressions d'emplois en Europe, dont 1.400 pour la France et 600 en Espagne, et une baisse importante de la production, ArcelorMittal réduit la voilure pour faire face à la baisse de ses marchés. Le Maroc et l'Algérie sont épargnés mais devront améliorer leur productivité.


            Partager Partager

ArcelorMittal invoque les baisses de commandes dans l'automobile et la construction
ArcelorMittal invoque les baisses de commandes dans l'automobile et la construction
EUROPE / MEDITERRANEE. La cure sera sévère. ArcelorMittal va supprimer pas moins de 6.000 emplois en Europe dont 1.400 en France et 600 en Espagne dans le cadre d’un plan de départ volontaire.

Les sites d’Italie et de Slovénie seront également touchés mais le numéro un mondial de l’acier n’a pas encore indiqué dans quelle proportion. Ces chiffres, révélés par les syndicats, n’ont pas encore été officiellement confirmés, et visent à réduire les coûts et adapter les structures du numéro un mondial de l'acier à la crise économique qui le touche de plein fouet, en amont comme en aval.

En revanche, le groupe a déjà assuré que ses implantations au sud de la Méditerranée (Maroc et Algérie) sera épargné par ce plan en raison de la spécificité de leurs productions.

Chute des commandes

Pour justifier ces réductions drastiques qui vont concerner le personnel des fonctions support (personnel administratif, commercial, chargé des achats, de la gestion…), les responsables d’ArcelorMittal mettent en avant la chute des commandes du secteur automobile et de la construction. Il s'agit de ses principaux clients et les deux secteurs les plus touchés par la crise.

En amont, ArcelorMittal subit la baisse des prix du minerai alors qu’il s’est lancé dans le rachat de mines pour couvrir la quasi-totalité de ses besoins en matières premières.

Opportunité pour restructurer

A l’échelle mondiale ces mesures vont impliquer la suppression de 9.000 postes. Elles viennent s’ajouter à un plan d’économies de 5 Mds€ (3,49 Mds€) annoncés cet automne et à une forte réduction de la production.

Pour certains observateurs, le groupe profite de la crise pour engager une restructuration et l’amélioration de sa productivité alors que la course au gigantisme qu’il a engagée depuis sa création l’a conduit à multiplier les acquisitions. Il est aujourd’hui présent dans 60 pays avec 326.000 salariés.

Lire aussi Nouvelle réduction de la production chez ArcelorMittal Méditerranée
Lire aussi Arrêts de travail volontaires chez ArcelorMittal Espagne
Lire aussi Le plan d’ArcelorMittal épargne le Maghreb

Brigitte Challiol

Mercredi 17 Décembre 2008

Lu 2636 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Europe : contradictions internes et politique de voisinage en Méditerranée

Henry Marty-Gauquié, directeur honoraire de la BEI, membre du groupe de réflexion et d'analyse JFC Conseil.
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss