Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


            Partager Partager

ArcelorMittal obtient 280 M€ de la BEI pour financer sa recherche en Europe




ArcelorMittal veut réduire l'empreinte environnementale de ses installations de productions (photo : DR)
ArcelorMittal veut réduire l'empreinte environnementale de ses installations de productions (photo : DR)
UNION EUROPÉENNE. La Banque européenne d'investissement (BEI) a accordé, lundi 27 septembre 2021, un financement de 280 M€ à ArcelorMittal. Cette enveloppe devra être utilisée "pour la recherche et l'innovation à l'appui des objectifs de décarbonation du groupe sidérurgique", comme le précise dans un communiqué l'institution. "Elle aidera le groupe à atteindre ses objectifs ambitieux en matière d’action pour le climat et à réduire ainsi l’empreinte environnementale de ses installations de production, de ses produits sidérurgiques et de ses solutions technologiques", poursuit le document.

Le prêt s'accompagne d'une garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) élément central du Plan d'investissement pour l'Europe de la Commission européenne.

Les 280 M€ vont couvrir des dépenses d'investissements sur des activités de Recherche et Développement déjà  existantes dans plusieurs pays de l'Union européenne : La France, l'Espagne, la Belgique et le Luxembourg. Elle s'étaleront sur la période 2021-2023. "La mise au point de nouveaux produits, de processus renforcés et de solutions techniques devrait avoir d’importantes retombées positives pour l’environnement, par la réduction directe et indirecte des émissions de gaz à effet de serre", indique la BEI.

Objectif zéro émission à l'horizon 2050

"Ce financement aidera Global R&D à porter plus avant les ambitions d’ArcelorMittal concernant la réduction de l’empreinte environnementale de ses activités et de ses produits. Nous allons pouvoir élargir nos travaux afin de développer des procédés de fabrication et des produits de rupture, durables sur le plan environnemental, à haute valeur ajoutée et rentables", commente Greg Ludkovsky, vice-président d'ArcelorMittal.

Arcelor-Mittal (53,3 mrds$ - 45, 6 mrds€ - de chiffre d'affaires en 2020 et 15 500 salariés dans 40 sites de production) projette de réduire l'intensité de ses émissions de CO2 de 35% d'ici à 2030 avec un objectif de zéro émission nette à l'horizon 2050.

Ce partenariat entre la BEI et le groupe sidérurgique et minier connaît deux précédents. En mars 2017, ArcelorMittal signait un accord de financement de son programme européen de recherche et développement pour la période 2017-2020 avec la banque. D'un montant de 350 M€, il était garanti au titre du Plan d'investissement pour l'Europe. En 2020, la BEI avait consenti un prêt de 75 M€ à ArcelorMittal dans le cadre du volet "Projets de démonstration liés à l'énergie" du dispositif InnovFin et financé dans le cadre d'Horizon 2020 et du programme RNE 300 de la Commission européenne. 

Eric Apim
Mardi 28 Septembre 2021

Lu 1187 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.