Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



ArcelorMittal diminue encore sa production à Fos-sur-Mer, 400 salariés prêts à partir


Confrontée à une très forte réduction de la demande d’acier, ArcelorMittal ferme quatre nouveaux hauts-fourneaux en Europe, dont un à Fos-sur-Mer. Le site fait face à un nombre plus important que prévu de demandes pour profiter du plan de départs volontaires.


            Partager Partager

Le deuxième haut fourneau de Fos sera à nouveau arrêté (Photo JC Barla)
Le deuxième haut fourneau de Fos sera à nouveau arrêté (Photo JC Barla)
FRANCE / EUROPE. Le nombre des suppressions d’emplois chez ArcelorMittal à Fos-sur-Mer, en France, près de Marseille, pourrait bien atteindre 400 au lieu des 110 annoncés en novembre 2008 sur un effectif total de 2.800 personnes.

« Ce sont des estimations justifiées par le nombre beaucoup plus important que prévu de salariés désireux de bénéficier du plan de départ volontaire », remarque Michel Tosi, délégué syndical CFDT. Parallèlement, le recours à la sous-traitance continue à diminuer avec un millier de salariés contre 3.000 début 2008 et ce chiffre devrait être encore divisé par deux.

Jeudi 9 avril 2009, la direction du site a annoncé au comité d’entreprise l’arrêt d’un haut fourneau à partir du 22 avril, pour une durée indéterminée. L’installation avait déjà été arrêtée entre novembre et février, puis remise en route pour faire face à une reprise des commandes qui ne s’est finalement pas concrétisée.

Le site de Fos va donc continuer à fonctionner avec un seul haut fourneau. La production de 2009 ne devrait pas dépasser 2,2 millions de tonnes, soit moins de la moitié des autres années. Enfin, 17 jours de chômage partiel sont désormais programmés d’ici fin juin, au lieu des 11 prévus.

Fortes inquiétudes pour l’avenir

A Fos, les syndicats se disent inquiets pour l’avenir du site si la situation économique du numéro un mondial de la sidérurgie ne s’améliore pas. « Le groupe est pris en étau entre un endettement très lourd, l’achat de minerais à des prix très élevés l’année dernière et un effondrement des commandes », relève Jacques Laplanche, secrétaire CGT du comité d’entreprise européen d’ArcelorMittal.

Au 31 décembre 2008, l’endettement du groupe s’élevait à 20 mds€ pour un chiffre d’affaires de 85 mds€ et un résultat net de 6,4 mds€, en baisse de 15%. Depuis le dernier trimestre 2008, la production a été réduite de 35%, et de 50% désormais selon la CGT avec l’annonce, le 8 avril 2009, que le groupe ne gardera en activité que 11 de ses 25 hauts fourneaux.

« Les sites du Maroc et d’Algérie semblent pour l’instant épargnés. La Turquie en revanche commence à souffrir à son tour de la crise », remarque Jacques Laplanche.

Lire aussi: Le plan d'ArcelorMittal épargne le Maghreb
Et Nouvelle réduction de la production chez ArcelorMittal Méditerranée
Et ArcelorMittal va supprimer 6000 emplois en Europe mais pas au Maroc ni en Turquie

Brigitte Challiol

Jeudi 9 Avril 2009

Lu 4084 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.