Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Après le renoncement de Giuseppe Conte, Carlo Cottarelli va former un gouvernement technique


Rédigé par le Lundi 28 Mai 2018 | Lu 1485 commentaire(s)


Carlo Cottarelli va proposer un gouvernement technique (photo Ambassade italienne USA)
Carlo Cottarelli va proposer un gouvernement technique (photo Ambassade italienne USA)
ITALIE. Giuseppe Conte n'aura été président du Conseil italien que quatre jours. Le temps que le président Sergio Mattarella refuse, dimanche 27 mai 2018, de valider le choix de l'eurosceptique Paolo Savona comme ministre de l'Économie.

Porté sur le devant de la scène par le Mouvement 5 étoiles (M5S) auquel il appartient, et la Ligue (extrême droite) son partenaire depuis les élections législatives de mars 2018, le novice Giuseppe Conte a donc renoncé à poursuivre sa mission. Sergio Mattarella a décidé, lundi 28 mai 2018, de confier à Carlo Cottarelli, le soin de lui proposer un nouveau gouvernement.

Surnommé "Monsieur Ciseaux", pour ses coupes dans les dépenses publiques lors de son passage sous les gouvernements de centre-gauche en 2013 et 2014, Carlo Cottarelli (64 ans) est un ancien directeur du département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) de novembre 2008 à octobre 2013. Le profil de cet économiste, partisan de l'austérité, ne satisfait pas la coalition M5S-Ligue et de nouvelles élections législatives devraient se dérouler prochainement.

"Je me présenterai au Parlement avec un programme qui, si j'obtiens la confiance, inclura le vote du budget 2019. Ensuite, le Parlement sera dissous, avec des élections début 2019", indique Carlo Cottarelli. Mais s'il n'obtient pas la confiance, ce qui semble l'hypothèse la plus vraisemblable (le centre-gauche, représenté par le Parti Démocrate dont il se revendique ne possédant que 19% des sièges), un scrutin pourrait se dérouler dès septembre 2018.