Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Après la fermeture de Marseille, Ryanair ne dispose plus de base en France



            Partager Partager

Michael O'Leary n'a pas hésité à repositionner ses quatre avions marseillais (photo Frédéric Dubessy)
Michael O'Leary n'a pas hésité à repositionner ses quatre avions marseillais (photo Frédéric Dubessy)
FRANCE. Ryanair a fermé mardi 11 janvier 2011 sa base située dans le terminal mp² de l'aéroport Marseille Provence. La seule base française de la compagnie irlandaise.

La menace de son Pdg, Michael O'Leary, a donc été menée à son terme. Le Pdg de la compagnie low cost n'a pas apprécié la mise en examen en septembre 2010 de sa compagnie par un juge d'instruction d'Aix-en-Provence, après la plainte de plusieurs syndicats de pilotes, pour "travail dissimulé et prêt illicite de main-d'oeuvre" et pour  "emploi illicite de personnel navigant et entrave au fonctionnement du comité d'entreprise et de l'exercice du droit syndical". Les cent-vingt salariés de Ryanair qui travaillaient à Marseille bénéficiaient de contrats irlandais. 

Les quatre avions basés à Marseille vont trouver d'autres parkings en Espagne, en Italie et en Lettonie et les salariés d'autres affectations.

Ryanair conserve dix lignes au départ de Marseille

Le pdg de Ryanair affirmait en octobre 2010 que sa compagnie continuerait son développement sur l'aéroport Marseille Provence (photo Frédéric Dubessy)
Le pdg de Ryanair affirmait en octobre 2010 que sa compagnie continuerait son développement sur l'aéroport Marseille Provence (photo Frédéric Dubessy)
Parallèlement, Ryanair ferme ce mardi 11 janvier 2011 treize lignes, celles qui ne disposaient pas de bases Ryanair à l'autre bout. Les destinations concernées sont : Agadir, Brest, Eindhoven, Lille, Marrakech, Nador, Nantes, Palerme, Paris-Beauvais, Tanger, Tenerife, Tours et Venise.

Mais les Irlandais n'abandonnent pas pour autant la cité phocéenne. La compagnie conserve dix lignes au départ de Marseille (Bruxelles-Charleroi, Dusseldorf, Fez, Londres, Madrid, Malte, Porto, Rome, Séville et Valence) et entend bien poursuivre son développement sur mp², le terminal dédié aux vols low cost.

La nature ayant horreur du vide, les responsables de l'aéroport Marseille Provence devraient prochainement annoncer de nouvelles arrivées sur la plupart des destinations abandonnées par Ryanair.

En 2010, Ryanair a traité 1,5 million de passagers à partir de sa base marseillaise.


Mardi 11 Janvier 2011

Lu 2961 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.