Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Après 2013, Marseille doit relever le défi de l’image



            Partager Partager

De nombreux visiteurs se sont déplacés pour visiter le Mucem. (Photo : F. André)
De nombreux visiteurs se sont déplacés pour visiter le Mucem. (Photo : F. André)
FRANCE. A mesure que les chiffres s’affinent, les opérateurs touristiques régionaux confirment « l’effet capitale » qui a permis à Marseille-Provence de conclure 2013 avec un bilan touristique positif, là où le reste de la France accuse de mauvais résultats. La capitale européenne de la culture serait ainsi à l’origine d’une progression de 8 % du nombre de nuitées en 2013 sur le territoire par rapport à 2012 (soit 401 000 nuitées supplémentaires, ce qui correspond à un mois d’avril ordinaire). « Sans l’apport des Bouches-du-Rhône, le tourisme régional serait en baisse de 3 %, précise la directrice de Bouches-du-Rhône tourisme, Isabelle Brémond, lors d’une présentation des chiffres à la chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence. Le tourisme de luxe a notamment largement bénéficié de ce bon taux d’occupation ».

Pour le directeur général d’Atout France, Christian Mantéi, c’est aussi en termes d’image que le succès est au rendez-vous pour le territoire. « La marque Provence était déjà mondiale, mais Marseille ne bénéficiait pas vraiment de sa réputation, indique-t-il. On observe désormais que la ville a été repérée par les tour-opérateurs internationaux, ce qui génère des attentes fortes pour lesquelles le territoire doit se montrer à la hauteur, une fois passée l’évènement ». Marseille s’est notamment positionnée auprès de la clientèle extra-lointaine (+65 % pour l’Asie et +31 % pour les Amériques).

Le bilan définitif de « Marseille-Provence capitale européenne de la culture 2013 » devrait être connu au printemps.

Lundi 10 Février 2014

Lu 975 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.