Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Andorre n'est plus un paradis fiscal




Le Conseil général d'Andorre franchit une nouvelle étape vers la transparence fiscale de la Principauté (Photo : Consell General Principat d'Andorra)
Le Conseil général d'Andorre franchit une nouvelle étape vers la transparence fiscale de la Principauté (Photo : Consell General Principat d'Andorra)
ANDORRE. Le Conseil général (Assemblée législative) de la principauté d'Andorre a approuvé, mercredi 30 novembre 2016 à l'unanimité, l'échange automatique d'informations sur les comptes bancaires des non-résidents. En d'autres termes, ceci se traduit par la levée de son secret bancaire à compter du 1er janvier 2018. "Ne pas l'approuver aurait envoyé un message très négatif au monde", précise Jordi Cinca, ministre andorran des Finances.

Le texte prévoit que les informations de tout compte bancaire détenu par un non-résident en Andorre seront communiquées au pays d'origine pour les ressortissants de l'Union européenne. Les autres pays peuvent signés des conventions bilatérales.

Dans ce pays de 80 000 habitants, frontalier avec la France et l'Espagne, le secteur bancaire représente 20% du PIB.

Andorre avait conclu en février 2016 un accord sur la transparence fiscale avec l'Union européenne. Validé par le Conseil européen en septembre 2016, il entrera en vigueur dès le 1er janvier 2017.

En janvier 2015, Andorre avait accordé son système fiscal avec l'Espagne pour supprimer la double imposition.

La principauté pyrénéenne franchit donc, avec cet échange automatique d'information sur les comptes bancaires, une nouvelle étape alors qu'elle a été retirée, en 2010, de la liste "grise" de l'OCDE des paradis fiscaux en 2010.

Cette politique de transparence a cependant un coût pour ses finances. Andorre a été contraint d'introduire l'impôt avec une taxe de 10% sur les revenus des entreprises et des particuliers ainsi qu'une TVA de 4,5% au maximum (1% pour le taux réduit).




Jeudi 1 Décembre 2016



Lu 2861 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉflexions

Réflexion

Le wahhabisme saoudien en Afrique de l'Ouest


avis d'expert

Laurence-Aïda Ammour, analyste en sécurité et défense pour l'Afrique du Nord-Ouest, associée au groupe d’analyse de JFC Conseil


 









Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA















EMISSIONS RADIOS RTS


Angélique Kourounis et Thomas Jacobi, présentent leur dernier documentaire :

 

AUBE DOREE,
UNE AFFAIRE PERSONNELLE  

 
   • Mon fourgon, ma maison
   • Aube Dorée, attention danger



Suivez econostrum.info en direct sur Facebook








Les articles écrits en anglais

  L'actualité économique
en Méditerranée, avec le soutien
de nos partenaires :
Femise
 
PlanBleu          avitem
 
Euromediterranee    APIM
Région PACA          EDF