Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Amman et Le Caire réclament la reprise des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens


Le roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi réaffirment leur soutien à une solution à deux États avec Jérusalem-Est comme capitale d'un État de Palestine. Le plan américain de résolution du conflit israélo-palestinien, dont le volet politique va prochainement être présenté, ne propose ni l'un, ni l'autre.


            Partager Partager

Le roi de Jordanie et le président égyptien demandent une solution à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien (photo : Site du Roi de Jordanie)
Le roi de Jordanie et le président égyptien demandent une solution à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien (photo : Site du Roi de Jordanie)
ISRAËL / PALESTINE. Lors d'une rencontre au Caire, lundi 29 juillet 2019, le roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel-Fattah Al-Sissi ont demandé la reprise du dialogue entre les Israéliens et les Palestiniens pour "une paix juste et durable", comme le précise un communiqué du Palais royal.

Les pourparlers se trouvent au point mort depuis avril 2014 alors que les États-Unis, via la voix de Jared Kushner (gendre de Donald Trump) s'apprête à présenter son plan de paix. Seule sa partie économique (50 mrds$ d'investissements internationaux à la clef pour les territoires palestiniens et les pays arabes voisins) a été dévoilée en juin 2019. Mais, reste un préalable à régler : le volet politique sans lequel rien n'est possible. Or, les Palestiniens boycottent toutes discussions sur ce plan américain depuis la décision de Washington de reconnaître Jérusalem comme la capitale israélienne et le transfert de son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Les relations tendues entre les deux parties se sont encore envenimées voici quelques jours alors que l'Autorité palestinienne a décidé de suspendre l'application des traités bilatéraux signés avec Israël.

La solution à deux États, nœud gordien de la résolution du conflit israélo-palestinien

"Aucune proposition économique ne pourra remplacer une solution politique mettant fin à l'occupation", a déjà indiqué le porte-parole du ministère jordanien des Affaires étrangères.

En accord avec les résolutions internationales et l'initiative de paix arabe (présentée par l'Arabie saoudite), le roi de Jordanie et le président égyptien réclament une négociation reposant sur une solution à deux États, prévoyant un État palestinien sur les frontières de juin 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale. Israël a toujours rejeté cette dernière proposition, refusant de se retirer des territoires palestiniens, désormais mités en Cisjordanie par des colonies israéliennes. De plus, Jared Kushner a bien précisé, en mai 2019, que la solution à deux États, nœud gordien de la résolution du conflit israélo-palestinien, ne se trouvaient pas dans le plan de paix proposé par les Américains.

Amman et Le Caire condamnent les mesures israéliennes dans les territoires palestiniens et notamment la récente démolition de dizaines de maisons palestiniennes.


Mardi 30 Juillet 2019

Lu 4186 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.