Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Amesys visée par une plainte devant le pôle crimes contre l'humanité




Amesys est accusée d'aider les dictateurs à espionner leurs opposants. Photo DR.
Amesys est accusée d'aider les dictateurs à espionner leurs opposants. Photo DR.
FRANCE. Dans un communiqué publié le 9 novembre 2017, la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme et la Ligue des Droits de l’Homme, annonce avoir déposé plainte au Pôle crimes contre l’humanité du Parquet de Paris contre la société française Amesys, devenue Nexa Technologies à la suite d'une affaire similaire avec la Libye de Kadhafi. Les deux organisations accusent Nexa Technologies d'avoir aider le général Al Sissi, à la tête de l’Égypte depuis un coup d'état, à espionner ses opposants, via la vente de matériel de surveillance de masses.
 
Si le pôle crime contre l'humanité juge la plainte recevable, Amesys/Nexa Technologies fera donc face à deux enquêtes. Depuis mai 2017, Amesys est en effet placée sous le statut de témoin assisté pour complicité d’actes de torture commis en Libye entre 2007 et 2011. « Poursuivis par la justice française, d’anciens dirigeants d’Amesys ont pourtant décidé de continuer à vendre leurs systèmes de surveillance à des régimes répressifs ! Il est temps que la justice française agisse afin qu’ils cessent leurs activités criminelles » explique Patrick Baudouin, avocat et Président d’honneur de la FIDH .
 
Pour Michel Tubiana, avocat et Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’homme, « alors que le Président Égyptien vient d’être reçu en grande pompe par le Président français, on ne peut qu’être sidéré de l’attitude des gouvernements français successifs, qui ont encouragé la vente d’armes à un régime en pleine dérive autoritaire, et fermé les yeux sur la vente d’outils permettant d’identifier puis arrêter les opposants de la société civile »
 
Ce dépôt de plainte s'est fait avec le soutien du Cairo Institute for Human Rights Studies. Son directeur Bahey Eldin Hassan considère l’Égypte comme une dictature, « avec des centaines de disparus et des dizaines de milliers de prisonniers politiques actuellement en détention à travers le pays, vivant sous la pratique systématique de torture et d’exécution sommaire ».
 
L’Égypte est un des premiers clients de la France en matière de vente d'armes. Spécialisée dans la programmation informatique (interception de masse d'informations), Nexa Technologies a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de près de 8,7 M€.


Arthur Maffren


Vendredi 10 Novembre 2017



Lu 3496 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >
Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.














Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA