Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée

            partager partager

Altereo : de l'idée au comportement


Spécialisé dans la fourniture de prestations aux collectivités, dans les domaines de l'eau, de l'environnement, de l'urbaniste et des déchets, le groupe Altereo connaît une phase de croissance qui lui permet de s'engager plus avant dans l'international.



Le gigantesque marché africain

La gestion patrimoniale des réseaux constitue l'un des axes de développement d'Altereo. Photo Altéréo.
La gestion patrimoniale des réseaux constitue l'un des axes de développement d'Altereo. Photo Altéréo.
« Notre groupe affichera en 2017, pour la seconde année consécutive, une croissance du chiffre d'affaires et un résultat positif. Cette performance sur un marché atone résulte d'une nouvelle culture d'entreprise qui s'appuie sur deux axes : l'intelligence économique et l'efficience sur les appels d'offres » se félicite Christian Laplaud , PDG et fondateur du groupe Altéréo. « Presque tous nos salariés possèdent un bac + 5. Il s'agit souvent d'ingénieurs. Ce sont des experts, mais ils se préoccupent peu de l'aspect commercial et pédagogique. Nous y avons remédié en travaillant sur une question essentielle dans notre secteur : comment faire passer nos clients de l'idée au comportement ? ». Il s'agit notamment pour la PME de convaincre les collectivités de leur intérêt financier à investir dans le renouvellement des réseaux d'eau.

Basé à Venelles, dans les Bouches-du-Rhône, Altereo n'existe que depuis 2006, mais Christian Laplaud a créé sa filiale G2C environnement en 1989. La société réalise alors des études d’ingénierie-conseil pour le compte des collectivités.

Très vite, la société se développe dans quatre domaines : l'eau, l'environnement, les villes et territoires, les déchets. En 2006, Christian Laplaud rachète SFEC, une société spécialisée dans la fabrication d’unité de potabilisation de l’eau. Il crée alors la holding Altereo qui coiffe G2C ingénierie (ex G2C environnement) et G2C informatique, dédiée au développement de l’édition de logiciels SIG (Systèmes d'informations géographiques).

Bien connaitre et bien entretenir ses réseaux permet de réduire les fuites. Photo Altereo.
Bien connaitre et bien entretenir ses réseaux permet de réduire les fuites. Photo Altereo.
Fin 2016, Altereo générait avec 150 salariés (142 en 2015) un chiffre d'affaires de 13 M€, en croissance de 20% (+37% pour G2C ingénierie). Le groupe affiche un résultat d'exploitation de 1,3 M€. Il possède une dizaine d'agences en France métropolitaine, deux implantations en Nouvelle Calédonie et en Polynésie, deux autres au Maroc et en Côte d'Ivoire. Il consacre plus de 6% de son chiffre d'affaires à la recherche et développement. « Nous devrions dépasser 14 M€ et 170 collaborateurs fin 2017 » se félicite Christian Laplaud.

Altereo permet aux collectivité de se conformer à la réglementation, par exemple en réalisant des plans de gestion patrimoniales de leurs réseaux d'eau. « Nous réalisons des études, de la maîtrise d’œuvre, nous éditons des logiciels SIG » poursuit Christian Laplaud. La PME travaille sur un large spectre. Elle compte parmi ses clients des petites communes de 300 habitants, mais aussi de grandes structures comme le conseil général de la Seine St Denis.

L'exportation ne représente pour l'instant que 15% du chiffre d'affaires d'Altereo. « Il s'agit pour nous d'un fort relais de croissance » souligne Christian Laplaud. « Nous terminons un SIG en Tunisie. Nous venons également de gagner un appel d'offres pour de la consultance dans une dizaine de pays africains. L'Afrique se trouve confrontée à une énorme problématique de l'eau. 50% de la ressource part en fuite. Avant de faire de nouveaux réseaux, il faut commencer par entretenir ceux qui existent, faire en sorte que les canalisations durent plus longtemps. Les fuitent constituent la première ressource à mobiliser pour aider l'Afrique à résoudre ses problèmes de manque d'eau ».


Gérard Tur


Mercredi 4 Octobre 2017



Lu 3998 fois


Les articles qui devraient vous intéresser
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.












RÉflexions

Réflexion

« Dans le contexte actuel, les Méditerranéens font désordre »


avis d'expert

Vincent Giovannoni. Anthropologue, commissaire d'exposition au MuCEM.


 




Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA