Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
         Partager Partager

Alstom va fournir 100 TGV nouvelle génération à la SNCF


Rédigé par le Jeudi 26 Juillet 2018 | Lu 4449 commentaire(s)


La SNCF va recevoir 100 rames TGV de nouvelle génération (photo : Alstom)
La SNCF va recevoir 100 rames TGV de nouvelle génération (photo : Alstom)
FRANCE. Le conseil d'administration de SNCF Mobilités (33,5 mrds€ de chiffre d'affaires en 2017 pour le groupe SNCF) approuve, jeudi 26 juillet 2018, une commande ferme de 100 TGV nouvelle génération à Alstom (7,95 mrds€ de chiffre d'affaires en 2017. D'une facture de 2,7 mrds€ et générant 4 000 emplois pendant dix ans, ce TGV du futur entrera progressivement en service en France entre 2023 et 2033.

Selon la SNCF, il s'agit du "coût d'acquisition le plus bas du marché avec un prix d'achat de 25 M€ par rame (auquel s'ajoute un budget complémentaire de 190 M€ pour les options et les services) au lieu de 30 M€ pour un TGV Duplex. Ses coûts de maintenance seront réduits de plus de 30% par rapport aux actuels grâce à un système de maintenance prédictive intégré dès la conception. Il consommera également 20% d'énergie en moins, "grâce à son aérodynamisme et une chaîne de traction plus performante", précise un communiqué d'Alstom. Son matériel est recyclable à 97%.

"Cette commande est l’aboutissement d’un travail collaboratif entre SNCF et Alstom. La solution Avelia Horizon d’Alstom répond aux enjeux technologiques, économiques et de compétitivité de SNCF", indique Henri Poupart-Lafarge, pdg d'Alstom. Le nouveau train rapide est en effet le fruit d'un partenariat d'innovation signé entre les deux sociétés en 2016. Les 2 000 experts pluridisciplinaires d'Alstom et de la SNCF réunit sur un même plateau ont planché sur ce dossier.

" Le pari est gagné avec notamment plus de 1000 innovations, 50 brevets envisagés où, après deux ans de travaux et de recherche, tous les objectifs fixés pour ce projet ont été atteints et même pour certains, largement dépassés", souligne la SNCF dans un communiqué."

Dix des douze sites français d'Alstom concernés par le projet

D'une capacité de 740 passagers (20% de plus que dans les Duplex), le nouveau TGV  bénéficiera de baies vitrées plus large (+37 cm en longueur dans les salles soit 10% de vitrage en plus) et d'un système d'éclairage modulable. Il deviendra le premier TGV 100% connecté au Wifi.

Pour Guillaume Pépy, président du directoire de la SNCF, "Cette commande historique, rendue possible grâce à la réforme ferroviaire, marque une étape importante dans le développement de nos services grande vitesse. Le TGV du futur est un atout majeur pour la SNCF. C’est un instrument de conquête dans un marché européen ouvert à la concurrence. L’excellence technologique et l’innovation au service de nos 100 millions de clients chaque année."

Les rames du TGV nouvelle génération seront fabriquées dans dix des douze sites français d'Alstom : Belfort (90) pour les motrices, La Rochelle (17) pour les voitures, Villeurbanne (69) pour le système informatique embarqué, l’information voyageurs et les équipements électroniques, Ornans (25) pour les moteurs, Le Creusot (71) pour les bogies, Tarbes (65) pour la traction, Petit Quevilly (76) pour les transformateurs, Reichshoffen (67) pour les dispositifs d’absorption d’énergie en cas d’accident, Valenciennes (59) pour les intérieurs, et Saint Ouen (93) pour le système de signalisation, le soutien logistique, le support services et le design.










Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
Newsletter









Actus par pays

Voir en plein écran








Le Guide de l'économie

Facebook