Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Alitalia renonce à acquérir Air Malta



            Partager Partager

Air Malta cherche un nouvel acquéreur (photo : DR)
Air Malta cherche un nouvel acquéreur (photo : DR)
MALTE / ITALIE. En négociations exclusives depuis fin avril 2016 pour le rachat d'Air Malta, Alitalia renonce finalement à cette acquisition.

La compagnie italienne, filiale d'Etihad Airways depuis 2014, prévoyait de reprendre 49% du capital de son homologue maltaise. "Les deux compagnies ont convenu que les mutations significatives dans le transport aérien n'avaient pas créé les conditions idéales pour cette transaction" précisent les deux parties dans un communiqué commun.

En clair, Alitalia en grandes difficultés (450 M€ de pertes en 2016) - alors qu'elle vient tout juste d'être sauvée de la faillite en 2014 par Etihad Airways- prépare un vaste plan stratégique qui comprendrait au moins 1 600 suppressions d'emploi. Elle ne se trouve donc pas en mesure d'absorber une autre compagnie. Même si son président, Luca di Montezemolo, avait indiqué qu'Air Malta était "une opération de risque inférieur à zéro qui ne coûterait pas un euro" à la compagnie aérienne italienne.

Les deux compagnies vont cependant poursuivre leur partenariat commercial qui passe par un programme de codes partagés déjà mis en place.

Le gouvernement maltais indique qu'il va entamer des discussions avec quelques autres compagnies aériennes qui ont déjà exprimé un intérêt pour Air Malta. Il n'exclura rien : pas même un investissement maltais. Air Malta cherche un partenaire stratégique depuis cinq ans et un plan de restructuration engagé avec l'Union européenne. Selon ce texte, La Valette ne peut plus accorder d'aide d'Etat à la compagnie.

Selon Edward Zammit Lewis, ministre maltais du Tourisme en charge des négociations qui s'exprimait dans le presse locale, "l'Etat maltais ayant créé la compagnie aérienne nationale, le gouvernement actuel n'a aucune intention d'autoriser Air Malta à faire faillite. Nous sommes prêts à prendre des décisions ... tout cela sans licencier des employés ni réduire les salaires."

Lundi 16 Janvier 2017

Lu 1049 fois




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 3 Juin 2020 - 14:54 ASL Airlines va proposer un Pau-Paris


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

"Algérie, mon amour" soulève des questions qu’il est nécessaire de creuser

Razika Adnani, philosophe et spécialiste des questions liées à l'islam, membre du Conseil d'orientation de la fondation de l'Islam de France, du Conseil scientifique du CEFR et du groupe d'analyse JFC Conseil
Grand angle

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.