Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Alitalia : fumée blanche pour Air France-KLM


Silvio Berlusconi a confirmé jeudi soir que l'accord pour le mariage entre Alitalia et Air France-KLM était quasiment ficelé. Le sort des hubs de Malpensa et de Fiumicino est renvoyé à plus tard.


            Partager Partager

9 mois après sa première tentative avortée, Air France-KLM va entrer au capital d'Alitalia (photo DR)
9 mois après sa première tentative avortée, Air France-KLM va entrer au capital d'Alitalia (photo DR)
ITALIE. Qu’il semble loin le temps où Silvio Berlusconi se posait en défenseur de "l’italianité" d’Alitalia.

Confirmant les informations qu’il avait laissé filtrer la veille, à l’issue de sa rencontre avec les repreneurs d’Alitalia, le président du conseil italien a affirmé jeudi 8 janvier 2009 au soir que l’accord sur l’entrée d’Air France-KLM au capital de la compagnie transalpine était "quasiment bouclé".

Le groupe franco-néerlandais devrait débourser environ 300 M€ pour prendre 25 % de la compagnie italienne. L’accord devrait être officialisé lundi prochain, lors du conseil d’administration d’Alitalia.

Cette annonce est venue ponctuer une journée d’intenses tractations.

Dans la matinée, Lufthansa, que beaucoup de l’autre de côté des Alpes voyaient comme le partenaire industriel idéal, a reconnu n’avoir pas déposé d’offre formelle pour la reprise d’Alitalia.

Le hub de Malpensa en question

L'avenir du hub de Malpensa fait débat (photo DR)
L'avenir du hub de Malpensa fait débat (photo DR)
Dans l’après-midi, le président du conseil italien avait reçu le leader de la Ligue du Nord Umberto Bossi. Au coeur des discussions entre les deux partenaires de la majorité gouvernementale : le sort du hub de Malpensa (près de Milan), menacé de démantèlement au profit de celui de Rome-Fiumicino.

M. Bossi a réclamé en compensation une libéralisation des droits sur les créneaux internationaux depuis Milan au profit notamment de Lufthansa, qui doit lancer en février une filiale pour desservir plusieurs villes européennes depuis la capitale économique du nord de la Péninsule.

Simultanément, les maires de Rome et de Milan, Gianni Allemanno et Letizia Moratti, étaient avec les dirigeants de la CAI, le consortium de patrons transalpins qui a repris Alitalia, pour évoquer l’avenir des deux plates-formes aéroportuaires. L’édile milanaise est sortie de cette entrevue à demi rassurée, ses interlocuteurs s’étant engagés à développer les liaisons internationales depuis Malpensa, à condition que les collectivités améliorent les connexions avec le centre ville de la capitale lombarde.

3.250 suppressions de postes

Après des mois de négociations tendues avec les syndicats, le plan de reprise entraînant 3.250 suppressions de postes, les activités de transport de passagers d'Alitalia ont été rachetées en décembre pour 1,052 Mds€ par la CAI qui les a fusionnées avec Air One, afin de former une nouvelle compagnie au réseau allégé qui prendra son envol le 13 janvier.

Cette cure d’austérité passe mal chez les syndicats. Un mouvement de protestation du personnel chargé du nettoyage des avions et des bagages a entraîné l'annulation de 114 vols jeudi 8 janvier à Fiumicino.

Lire aussi: Alors que l’Italie est sous la neige, Alitalia sort du brouillard...
ET Alitalia : Air France-KLM dit \"si\"

Jeudi 8 Janvier 2009

Lu 1278 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.