Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Alger reprend la main sur le dossier libyen


Fayez al-Serraj, chef du gouvernement d'union nationale libyen, et Mevlut Cavusoglu, chef de la diplomatie turque, se trouvent à Alger. Le nouveau président algérien compte bien devenir l'arbitre de ce conflit à ses frontières.


            Partager Partager

Fayez al-Sarraj a rencontré Abdelmadjid Tebboune, le nouveau président algérien (photo : Facebook GNA)
Fayez al-Sarraj a rencontré Abdelmadjid Tebboune, le nouveau président algérien (photo : Facebook GNA)
LIBYE / ALGÉRIE / TURQUIE. Fayez al-Serraj, chef du gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye, se trouve en visite officielle en Algérie depuis lundi 6 janvier 2020 et pour deux jours. Accompagné de son ministre de l'Intérieur, Fethi Bachagha, et de son ministre des Affaires étrangères, Mohamed Taha Siala, il est le premier chef d'Etat à rencontrer le président algérien Abdelmadjid Tebboune, élu en décembre 2019. Il compte plaider sa cause auprès de lui, alors que l'Algérie affirme sa neutralité dans ce conflit.

Parallèlement, Mevlut Cavusoglu se trouve également à Alger. Le ministre turc des Affaires étrangères entend persuader l'Algérie du bien-fondé de son intervention en soutien du GNA. Son président, Recep Tayyip Erdogan, a annoncé le déploiement de son armée en Libye.

A cette occasion, Alger a appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité de l'Onu à "imposer un cessez-le-feu en Libye et à cesser d'alimenter cette escalade militaire en Libye et d'accorder aux parties belligérantes, leur soutien militaire, matériel et humain"' tout en prônant un dialogue national inclusif. La présidence algérienne prévient : "l'Algérie considère Tripoli comme une ligne rouge, en espérant que personne ne la traversera."

Un avertissement qui intervient alors que l'Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, opposant à Fayez al-Sarraj annoncent s'être emparées de Syrte. Située à 450 km à l'Est de la capitale sur la côté méditerranéenne et région natale de Mouammar Kadhafi né à Qasr Bou Hadi, à quelques kilomètres au Sud et assassiné dans sa banlieue fin octobre 2011, était détenue depuis décembre 2016 par le GNA. Il en avait chassé les forces du groupe Etat islamique (EI).

L'Algérie invitée à la Conférence de Berlin

L'Algérie reprend la main sur le dossier libyen alors qu'elle dispose de 982 km de frontière avec ce pays. D'autant plus qu'Angela Merkel, la chancelière allemande vient, lundi 6 janvier 2020, d'inviter officiellement Alger à participer à la conférence de Berlin destinée à faire avancer politiquement la situation en Libye. Prévue dans un premier temps en octobre 2019 avec l'Allemagne, l'Italie, les Emirats arabes unis, l'Egypte et la Turquie, mais sans l'Algérie, elle avait été reportée à une date non définie.

Ghassan Salamé, émissaire de l'Onu pour la Libye, a une nouvelle fois demandé, lundi 6 janvier 2020 au Conseil de sécurité des Nations Unies à New York, la fin des interférences étrangères dans le conflit libyen. "Ce que je demande à ces pays est très clair : restez hors de la Libye (...) Il y a assez d'armes en Libye. ils n'en ont pas besoin de plus. Il se trouve assez de mercenaires en Libye, alors arrêtez d'en envoyer, comme c'est encore le cas aujourd'hui", insiste-t-il.

Ghassan Salamé a également pris à partie le Conseil de sécurité, incapable de voter une résolution de cessez-le-feu depuis avril 2019. "La Libye n'est pas seulement une histoire géopolitique, c'est aussi une histoire humaine. Les gens souffrent mais il n'existe pas de message international clair", accuse-t-il.

Le GNA est soutenu par la plupart de la communauté internationale et la Turquie qui a signé un accord avec la Libye, alors que le maréchal Haftar l'est par l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et l'Egypte.

Mardi 7 Janvier 2020

Lu 1079 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.






RÉFLEXION

"L'unité et le rassemblement des Méditerranéens sont plus que jamais nécessaires"

Karim Amellal, ambassadeur, délégué interministériel à la Méditerranée au ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères
avis d'expert

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA





Guide de l'économie 2021
Le guide 2021 de l'économie en Méditerranée

Le guide 2021 de l'économie e...

 30,00 € 
  Prix Spécial | 20,00 €



À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.