Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée



Alexis Tsipras garde le triomphe modeste après la sortie de crise



            Partager Partager

Alexis Tsipras veut bénéficier de l'effet sortie de crise pour les prochaines élections (photo : UE/JTaylor)
Alexis Tsipras veut bénéficier de l'effet sortie de crise pour les prochaines élections (photo : UE/JTaylor)
GRÈCE. Conscient que les Grecs, y compris les chefs d'entreprises, n’ont pas du tout le sentiment de sortir de la crise - à la limite des mesures d’austérité mais certainement pas de leurs conséquences -, Alexis Tsipras garde le triomphe modeste. Finalement, le premier ministre grec ne s’adressera à la population en direct via la télé et la radio que mardi 21 août 2018. Histoire de voir comment vont se comporter les marchés en ce premier jour de la fin de la perfusion financière du pays.

A moins de deux semaines de la foire de Thessalonique, marquant traditionnellement la rentrée politique en Grèce, Alexis Tsipras ménage ses effets. Les fuites sont organisées pour annoncer un remaniement ministériel accompagné de toute une série de mesures en faveur des plus touchés par la crise.

Alexis Tsipras est un louvoyeur politique hors pair. En juillet 2015, alors que les Grecs votaient à plus de 62 % non au référendum sur l’austérité, il le transformait en un oui suivi d’un troisième plan des plus punitifs. Ce qui ne l'empêchait pas, contre  toute attente, d’emporter les élections anticipées provoquées par lui-même deux mois plus tard.

A l’époque, existait une opposition divisée et revancharde qui promettait un licenciement massif des fonctionnaires. A l’heure actuelle, le parti conservateur tient le même discours et fait fait feu de tout bois notamment des terribles incendies de juillet 2018, dont le bilan provisoire de quatre-vingt seize morts a marqué la population. Ceci n'a pas vraiment été bien perçu par l'opinion publique.

De plus, l’extrême droite et le parti néonazi grec, troisième force politique du pays depuis cinq ans, attendent en embuscade.
Autant de raisons qu’Alexis Tsipras compte capitaliser dans les prochaine élections prévues dans un an. Sans oublier le changement de la loi électorale en gestation et surtout le climat positif autour de cette sortie de crise, non pas en Grèce mais dans le reste de l’Europe qui multiplie les satisfécits pour Athènes.

Peu de Grecs croient à ces discours, mais tous pensent que cela ne peut être que bénéfique pour le pays. Encore un bon point pour Alexis Tsipras qui a sensiblement réduit son écart dans les sondages avec son rival conservateur.

Thomas Iacobi, à ATHÈNES

Lundi 20 Août 2018

Lu 1416 fois




Dans la même rubrique :
< >

Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.







RÉFLEXIONS

Les territoires ont un rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique : Région SUD et opportunités de coopération sur le plan EU-Med

Constantin Tsakas, délégué général de l'Institut de la Méditerranée, secrétaire général du Femise
Grand angle


LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 19,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA

Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss