Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Airbus promet le premier vol commercial d'un avion propulsé à l'hydrogène pour 2035



            Partager Partager

Airbus développe plusieurs modèles propulsé par l'hydrogène (photo : Airbus)
Airbus développe plusieurs modèles propulsé par l'hydrogène (photo : Airbus)
FRANCE. Airbus a révélé, lundi 21 septembre 2020, sa stratégie pour développer un avion commercial propulsé à l'hydrogène en 2035. Ses équipes travaillent sur trois concepts : un avion de 200 places de configuration classique avec un rayon d'action de 3 500 kilomètres (le Turbofan), un avion à hélice de 100 passagers pour des trajets plus courts (Turboprop) et une aile volante plus futuriste proposant 200 places (Blended-Wing Body - BWB). Ces trois pistes du nouveau programme ZERO (pour zéro émission) "préfigurent ce à quoi pourrait ressembler le premier Airbus zéro émission", commente Guillaume Faury, président exécutif d'Airbus, dans un entretien au journal Le Parisien/Aujourd'hui en France. "Il nous faudra encore cinq ans pour mettre en compétition plusieurs technologies, les maturer et choisir la meilleure pour l'avion. Il nous faudra ensuite deux ans pour trouver les fournisseurs, les sites industriels etc... Donc, la mise en programme est prévue aux environs de 2028", précise-t-il.

Si le premier prototype sera présenté à la fin des années 2020, il faudra attendre 2035 pour voir le premier vol commercial décoller.

Le groupe a déjà recours à la propulsion à hydrogène pour ses satellite et la fusée Ariane. "Développer un avion décarboné ne nécessite pas de rupture technologique majeure", souligne donc Guillaume Faury.

Les différences entre les trois avions porteront sur l'intégration du système de stockage et de distribution de l'hydrogène liquide

Les trois avions sont tous des avions hybrides à hydrogène. "Ils sont propulsés par des moteurs à turbine à gaz modifiés qui brûlent de l'hydrogène liquide comme carburant. En même temps, ils utilisent également des piles à combustible à hydrogène pour créer de l'énergie électrique qui complète la turbine à gaz, ce qui donne un système de propulsion hybride électrique très efficace", précise Airbus. "Cependant, chaque option a une approche légèrement différente de l'intégration du système de stockage et de distribution de l'hydrogène liquide. Les ingénieurs d'Airbus ont conçu des solutions d'intégration qui prennent soigneusement en compte les défis et les possibilités de chaque type d'avion", poursuit le communiqué.

"L'hydrogène a une densité énergétique volumétrique différente de celle du kérosène, c'est pourquoi nous devons étudier d'autres options de stockage et d'autres architectures d'avion que celles qui existent déjà", explique Jean-Brice Dumont, EVP Engineering d'Airbus. "Cela signifie que l'aspect visuel de nos futurs avions à zéro émission va changer. Ces trois configurations nous offrent des options passionnantes pour une exploration plus approfondie."

Le gouvernement français a déjà annoncé, en juin 2020, qu'il financera à hauteur de 1,5 mrd€, dans le cadre de son plan de soutien au secteur aéronautique et d'ici à 2022, ce projet d'avion neutre en carbone.

"Voici cinq ans, la propulsion à l'hydrogène n'était même pas dans nos radars en tant que voie technologique viable de réduction des émissions. Aujourd'hui, nous sommes enthousiasmés par le potentiel incroyable qu'offre l'hydrogène à l'aviation en termes de réduction des émissions polluantes", note Glenn Llewellyn, vice-président d'Airbus pour les avions à émissions zéro. Selon des calculs internes, indique un communiqué de l'avionneur, "l'hydrogène a le potentiel de réduire les émissions de CO2 de l'aviation jusqu'à 50%".

Lundi 21 Septembre 2020

Lu 1152 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.


RÉFLEXION

Le droit au blasphème, le Coran et la jurisprudence exégétique

Sami Bibi, universitaire et chercheur auprès du réseau international Politique Economique et Pauvreté (PEP) de l'Université Laval (Québec-Canada)
Grand angle

Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.