Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Air France amorce une lente descente aux enfers


Air France engage « une procédure juridique en référé » contre le syndicat de ses pilotes. Leur engagement lors du plan « Transform 2015 » n’aurait pas été respecté, ce que conteste le syndicat. Cette annonce fait l’effet d’une bombe alors que la compagnie annule certaines de ses destinations.


            Partager Partager

Air France lance son plan Perform 2020 dans le but de redresser la compagnie et de réduire les pertes. (Photo F. Dubessy).
Air France lance son plan Perform 2020 dans le but de redresser la compagnie et de réduire les pertes. (Photo F. Dubessy).
FRANCE. « A la fin du mois de septembre 2015, un point sera fait sur la situation économique de l'entreprise, sur l'état d'avancement des négociations. Nous serons alors en mesure de décider des actions nécessaires pour l'avenir d'Air France.»  a déclaré Frédéric Gagey, Président-Directeur Général d'Air France.

La compagnie aérienne se retrouve face au syndicat des pilotes de ligne (SNPL). Lundi 15 juin 2015, elle engage « une procédure juridique en référé » contre le SNPL.
 
En cause, l’absence de progrès des négociations après la grève des pilotes d'Air France en 2014. Une épine dans le pied d'Air France depuis plus de sept mois. Les syndicats ne veulent pas de nouveaux plans de départ volontaires et de gel de salaires. Les réunions avec les représentants du personnel devraient donc reprendre avec un rythme plus effréné pour aboutir à un accord d’ici à septembre 2015. 
 
Air France reproche notamment à ses pilotes de ne pas avoir mis en oeuvre la totalité des engagements du plan "Transform 2015". Toutes les catégories de personnel devaient atteindre 20% de gains de production. Les personnels au sol remplissent ce contrat, de même les hôtesses et stewards. Les pilotes réalisent seulement 13% de gains, soit 130 M€ d’économie au lieu des 200 prévus, selon la compagnie. 
 
Pour le SNPL cette procédure juridique demeure un coup de tonnerre, une attaque à deux jours de l’ouverture des négociations du plan « Perform 2020», le successeur de "Transform 2015". Pour eux l’engagement a été tenu, "Nous contestons tant la méthodologie que le bien fondé de ces déclarations à l'heure où aucune information officielle ne nous a été adressée", ajoute le syndicat.

Des économies en vue

Frédéric Gagey, le Président-Directeur Général d'Air France (photo F. Dubessy)
Frédéric Gagey, le Président-Directeur Général d'Air France (photo F. Dubessy)
Les mauvaises nouvelles s’enchaînent donc pour la compagnie aérienne. Alors que la saison estivale commence, la direction d’Air France fait un point sur ces derniers mois et décide lundi 15 juin 2015, la mise en oeuvre du plan "Perform 2020" plus tôt que prévu. D’ici la fin de l’année 2015, plusieurs destinations vont disparaître de l’offre d’Air France dont, en Méditerranée, Vérone (Italie) et Vigo (Portugal) devenues des lignes déficitaires.  
 
Air France indique aussi sa volonté de réduire ses dépenses externes et ses achats généraux pour réaliser des économies s’élevant à 80 M€. Dans le même temps, elle lance un plan d’investissement avec le retrait anticipé d’un troisième Airbus A340 et un report de livraison d’avions long-courrier (Airbus A350 et Boeing 787). Les compagnies doivent s’acquitter du prix des avions au moment de la livraison.
 
La compagnie a réalisé un chiffre d’affaires de 5,65 mrds€ pour le premier trimestre 2015. Cela représente une hausse par rapport au chiffre d’affaires du premier trimestre 2014 qui était de 5,55 mrds€. Cependant, en observant les résultats d’une année sur l’autre, Air France connaît un baisse significative de son chiffre d’affaires depuis 2012 (25,63 mrds en 2012, 25,52 mrds en 2013 et 24,91 en 2014).


Ludivine Tur
Mardi 16 Juin 2015

Lu 5473 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.





RÉFLEXION

Après la pandémie : vers des villes et territoires résilients en Méditerranée, ou le refus de l'aveuglement

L'Ambassadeur Bernard Valero, directeur général de l'Agence des villes et territoires méditerranéens durables (Avitem)
Grand angle

Covid-19 : L'Europe et l'après-crise économique déclenchée par la pandémie

Henry Marty-Gauquié, membre du groupe d'analyse JFC Conseil




Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.