Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée


Air France-KLM veut réfléchir avant d'investir davantage dans Alitalia


Déjà affaibli, le groupe Air France-KLM hésite à devenir majoritaire d'une compagnie Alitalia au plus mal.


            Partager Partager

Air France-KLM hésite à monter dans le capital d'Alitalia. Photo F Dubessy
Air France-KLM hésite à monter dans le capital d'Alitalia. Photo F Dubessy

FRANCE/ITALIE. Air France-KLM a répondu lundi 23 septembre par un peut-être à l'appel du pied du gouvernement Italien qui « ne verrait aucune objection » à la prise de contrôle d'Alitalia par le groupe franco-néerlandais. Air France KLM possède déjà 25% d'Alitalia. Dans un communiqué, le conseil d'administration réunit lundi soir pour statuer sur un éventuel relèvement de sa participation dans Alitalia botte en touche et estime « indispensable d'entendre les informations que devrait donner la direction générale d'Alitalia lors de la réunion d'un prochain conseil d'administration de la compagnie italienne ». En langage moins diplomatique, Air France-KLM veut connaître la situation financière exacte d'Alitalia.

 

La compagnie transalpine possède de solides atouts, notamment un marché intérieur de 60 millions d'Italiens. Mais elle traîne comme un boulet une dette considérable, évaluée à un milliard d'euros. De plus, si Air France-KLM n'intervient pas, soit elle sera diluée quand Alitalia trouvera un investisseur, soit elle perdra sa mise initiale en cas de disparition de la compagnie italienne.


Un malade au secours d'un moribond

La direction d'Air France-KLM a déjà averti qu'elle sera « vigilante et exigeante sur les conditions financières et économiques du redressement d'Alitalia ». Il semble acquis d'Air France-KLM ne reprendra pas la dette d’Alitalia. Mais même avec une ardoise effacée, il faudra beaucoup de capitaux pour remettre la compagnie à flot.

 

Alitalia a perdu 157 M€ pour le seul premier trimestre 2013 (280 M de perte en 2012) et vit aujourd'hui sous perfusion. Sans un apport de 300 M€ dans les mois à venir, elle pourrait bien disparaître. Or Air France-KLM a ses propres problèmes à résoudre et vient d'annoncer un plan de suppression de 2 800 postes et la réduction du nombre de ses destinations moyen-courrier. Pour la sixième année consécutive, le groupe perdra de l'argent en 2013.


Gérard Tur
Mardi 24 Septembre 2013

Lu 1733 fois




Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.



Actus par pays

Voir en plein écran




Suivez-nous
Facebook
Twitter
YouTube
Newsletter


Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA








À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.