Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info






Air Algérie monte au créneau pour obtenir ceux de l'ex-Aigle Azur



            Partager Partager

Air Algérie - ici sur le tarmac de l'aéroport d'Oran - veut reprendre certains des créneaux entre la France et l'Algérie, laissés vacants par Aigle Azur (photo : F.Dubessy)
Air Algérie - ici sur le tarmac de l'aéroport d'Oran - veut reprendre certains des créneaux entre la France et l'Algérie, laissés vacants par Aigle Azur (photo : F.Dubessy)
ALGÉRIE / FRANCE. La faillite d'Aigle Azur, prononcée le 27 septembre 2019, a permis de libérer 9 150 créneaux de décollage et d'atterrissage dont quelque 9 000 sur Orly. Après les compagnies françaises Transavia France (groupe Air France), Air France et ASL Airlines, et l'Espagnole Vueling, Air Algérie se déclare intéressée par la reprise des "slots" entre la France et l'Algérie. Aigle Azur - qui assurait 28% du marché entre les deux pays - employait en Algérie 350 de ses 1 150 collaborateurs.

La compagnie nationale algérienne vise principalement les dessertes au départ de l'aéroport d'Orly. Amine Andaloussi, citée dans les colonnes de notre confrère El Watan, indique qu'"Air Algérie se positionne, dans le cadre de la stratégie de redéploiement 2019-2020, mais aussi dans le prolongement du plan d'urgence de prise en charge des passagers, mis en place à l'annonce de l'arrêt des vols d'Aigle Azur." Le responsable de la communication d'Air Algérie précise qu'un renforcement des dessertes vers la France a été opéré à travers les vols assurant la liaison Oran- Orly, Béjaïa-Orly, Alger-Lyon, ainsi que l’inauguration de la desserte Alger-Mulhouse – sur le créneau d’Aigle Azur – et pour lequel Air Algérie avait d’abord assuré des vols d’urgence pour transporter les passagers coincés à l’aéroport, suite à l’arrêt surprise des vols d’Aigle Azur.

Cohor, l'organisme en charge de la coordination des créneaux sur les aéroports régulés (Roissy Charles de Gaulle, Orly, Lyon et Nice), devrait se prononcer d'ici la fin novembre 2019 - après la prochaine conférence de l'organisme fixant les autorisations pour l'été 2020 - sur l'attribution de ces précieux créneaux laissés vacants par Aigle Azur à Paris Orly, mais aussi dans d'autres aéroports régionaux.
Les "slots" seront répartis à part égale entre les compagnies déjà présentes à Orly (comme Air France, Transavia, Vueling et Air Algérie, et à celles entrantes (comme ASL Airlines).

Les "slots" obtenus ne pourront cependant pas être exploités avant le 2 décembre 2019, précisait Cohor dans un communiqué du 30 septembre 2019.


Mercredi 9 Octobre 2019

Lu 1115 fois




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A lire avant de commenter !
Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Econostrum.info.
Pour assurer des échanges de qualité, un maître-mot : le respect. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.
Il n'est pas permis de choisir comme nom d'utilisateur le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.).
Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, reproduisant des échanges privés, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos…).
Econostrum.info se réserve le droit d'éliminer tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier, contenant des invectives et des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
Une trop mauvaise qualité d’écriture (multiplication des fautes de frappe, absence totale de ponctuation, langage SMS, etc.) peut entraîner la non-publication des messages.
Les décisions des modérateurs ne peuvent être contestées. L’auteur de la contribution est responsable de son contenu. La fiabilité de l’utilisateur, son identité et sa moralité ne peuvent être garantis par Econostrum.info. Econostrum.info ne pourra en aucun cas en être tenu responsable.
Si vous désirez signaler un contenu illicite ou abusif, merci de le faire à l'adresse suivante : redaction@econostrum.info.


Droits d'auteur et/ou Droits sur les Dessins et Modèles
Le présent site constitue une œuvre dont Econostrum.info est l'auteur au sens des articles L. 111.1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. La conception et le développement dudit site ont été assurés par la société Econostrum.info. Les photographies, textes, slogans, dessins, images, vidéos, séquences animées sonores ou non ainsi que toutes œuvres intégrées dans le site sont la propriété d'Econostrum.info. Les reproductions, sur un support papier ou informatique, du dit site et des œuvres qui y sont reproduits sont interdites sauf autorisation expresse d'Econostrum.info.








Suivez-nous
Facebook
Twitter
Rss
YouTube



Actus par zones

Algérie Bosnie-Herzégovine Égypte Espagne France Grèce Israël Italie Jordanie Liban Libye Maroc Portugal Syrie Tunisie Turquie Europe MENA




LE Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération 2019
Guide euroméditerranéen des financements et de la coopération
 30,00 € 
  Prix Spécial | 10,00 €
FICHES FINANCEMENT - FICHES PAYS - ANNUAIRE




À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Finances), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.