Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée
Econostrum.info


         Partager Partager

Accord "historique" entre la Jordanie et l'Estonie sur le schiste argileux pétrolier


Rédigé par , le Mercredi 26 Mai 2010 - Lu 3681 fois


JORDANIE / ESTONIE. La signature d'un contrat entre la Jordanie et l'Estonie, concernant l'extraction de schiste argileux pétrolier a été qualifiée d'"historique" par le Premier ministre estonien, Andrus Ansip, lors de sa visite à Amman, le 12 mai 2010. Deux milliards de tonnes pourraient être extraits en Jordanie.

L'accord a été signé par le ministre jordanien de l'Energie et des Ressources minérales, Khaled Irani, et par le pdg de la société estonienne Eesti Energia, Sandor Liive.

Il devrait permettre l'extraction de deux milliards de tonnes de schiste argileux du site d'Attarat, situé dans le centre du royaume hachémite, dans une concession de 41km2. Selon l'agence de presse jordanienne Petra, le potentiel de production avoisinerait les 4 milliards de tonnes d'huile.

Eesti Energia pourra extraire le schiste pour une durée de 44 ans, extensible pour dix ans supplémentaires.

Selon l'accord, 20 000 barils/jour de schiste argileux pétrolier seraient extraits dans un premier temps, puis 36 000 barils. La production, qui nécessitera un investissement de 6mds$ (4,87mds€), devrait commencer d'ici cinq à sept ans. 
La Jordanie possède de nombreux gisements de schiste, comme le montre la carte. (crédit OilJo.com)
La Jordanie possède de nombreux gisements de schiste, comme le montre la carte. (crédit OilJo.com)

Vers l'indépendance énergétique jordanienne?

La société Enefit, une filiale de Eesti Energia, va débuter des études géologiques et hydrogéologiques pour déterminer la nature des technologies à employer pour l'exploitation.

Dans une interview accordée au quotidien jordanien, Jordan Times, le Premier ministre estonien espére "que ce sera le début d'une industrie du schiste argileux pétrolier" dans le pays.

Il s'agit du premier accord signé par l'Estonie, qui dispose d'un siècle d'expérience dans ce domaine, en dehors de son territoire. L'exploitation du schiste argileux permet en effet à l'Estonie de couvrir 100% de ses besoins en électricité et même d'en exporter, en direction de la Finlande, de la Lettonie et de la Lituanie.

La Jordanie, qui disposerait, selon plusieurs évaluations, de 50 milliards de tonnes de schiste dans son sol, pourrait ainsi gagner son indépendance énergétique, mais aussi devenir exportatrice d'électricité.

La Jordanie doit actuellement importer 96% de son énergie et ne dispose d'aucune ressource énergétique, à part le schiste argileux.

La collaboration jordano-estonienne devrait se poursuivre dans le secteur de l'énergie, avec la construction d'une usine de production d'électricité issue du schiste argileux pétrolier, réalisée par Enefit.

Lire aussi:

La Jordanie pourrait commencer à extraire de l'uranium en 2012

Jordanie : 993 M€ pour aider le soleil dans la zone de Maan

BP et NPC exploiteront le champ gazier jordanien de Richeh






1.Posté par Marie-Cécile Audibert le 27/05/2010 10:51
Vous pouvez désormais commenter les articles.


   Nos partenaires





À propos d'Econostrum.info


Econostrum.info est un média indépendant qui traite au quotidien l'actualité économique des pays riverains de la Méditerranée. Coopération économique, actualité des entreprises par secteur (Industrie, Services, Transport, Environnement, Société/Institutions), dossiers thématiques, actualité des aéroports, compagnies aériennes et maritimes (nouvelles destinations)... sont traités et analysés par une équipe de journalistes présents dans le bassin méditerranéen.


S'abonner à Econostrum.info